Valère Germain : « On va tout déchirer pour rêver encore »

Joueurs / 27/04/2012 - 15h21 / Par Samy K.
  


Interrogé sur son site internet officiel, Valère Germain évoque l'actualité du club, entre la victoire de la semaine dernière et le match à Clermont ce soir. L'attaquant monégasque évoque aussi sa première saison avec les Pros ainsi que les arrivées en janvier qui ont changé le visage du club...

Valère, grâce à sa victoire contre Le Havre vendredi dernier, Monaco est revenu à cinq points du podium. Ton sentiment ?
Ça fait beaucoup de bien car avant de penser au podium il faut se sauver ; on ne sait jamais. Et c’est vrai qu’avec les faux pas des équipes de tête, nous avons maintenant une petite chance de retrouver la Ligue 1 dès la saison prochaine.

Comment expliques-tu ce contraste si fort entre la première et la deuxième partie de saison ?
Comme l’a martelé le coach Simone, pendant des semaines et des semaines, il nous fallait du temps pour mettre l’équipe en place. On a commencé à retrouver notre jeu en décembre 2011. Il y a eu ce match au Havre le 17 décembre : un déclic. On fait 2-2 et là on réalise que nous avons les capacités de faire de très belles choses dans ce championnat. Il y a également ce facteur chance que nous avons maintenant : Metz trouve deux fois les poteaux lors de notre avant dernier match. A domicile on sent que le public y croit : il revient en nombre au stade.

Le groupe a connu de nombreuses arrivées en janvier…
L’effectif était très jeune en début de saison et des garçons d’expérience nous ont rejoint. Le mélange s’est bien passé et aujourd’hui, alors que nous étions lanterne rouge à mi-championnat, nous sommes quasiment sauvés.

C’est ta première saison complète en professionnel et elle n’a pas été de tout repos…
C’est une situation un peu délicate. Je connais bien le club et je savais qu’il ne fallait pas s’affoler. Le changement de coach a bien été vécu par tout le monde. Avec Marco Simone, une partie du staff du centre de formation a pris en main la L2 : des hommes que je connais. C’est vrai que pour une première saison complète en professionnel ce n’est pas facile. Mais la roue tourne.

Si Monaco avait commencé sa saison avec Marco Simone, l’équipe serait aujourd’hui sur le podium ?
Laurent Banide a réalisé du bon travail. Après la descente en L2 le groupe a été chamboulé : nous sommes très jeunes. Maintenant, Marco Simone est là, de nouveaux joueurs aussi et nous sommes à cinq points du podium. On va tout déchirer pour rêver encore. Je ne sais pas si commencer la saison avec le coach Simone nous aurait amené aujourd’hui sur le podium… Nous sommes bien où nous sommes aujourd’hui.

On parle de L1 entre les joueurs ?
On continue à évoquer le maintien dans le vestiaire. Nous avons neuf points d’avance sur le premier relégable, il reste cinq matchs : on ne sait jamais. Et d’un autre côté, nous ne sommes qu’à cinq longueurs de la montée mais on n’en parle pas encore ouvertement. Mais oui, monter en Ligue 1 est possible : il nous reste cinq finales. Vendredi on se déplace à Clermont qui est devant nous. Le groupe sait que la victoire va nous sauver officiellement et va nous permettre de croire encore un peu plus à une fin de saison magnifique.

Clermont ?
C’est un très bonne équipe avec d’excellents joueurs. Elle a réalisé une exceptionnelle première partie de championnat. De notre côté nous sommes dans une spirale positive : un super match s’annonce. Il faut continuer à rêver et aller au combat. Nous allons essayer de terminer la saison en boulet de canon : un grand rêve est à notre portée.

Un mot sur Ibrahima Touré qui a rejoint l’équipe à l’inter-saison ?
Il apporte son efficacité (8 buts en 12 apparitions), celle qui nous manquait en début de saison. C’est un garçon facile à trouver et qui est très efficace. Je ne porte pas vraiment d’attention à qui va terminer meilleur buteur du club entre lui et moi. L’important c’est le club.

Un total de buts à atteindre pour toi ?
Lorsque le coach Simone est arrivé, nous avons tablé sur dix buts. J’en suis à huit : il me reste cinq matchs.

Si Monaco monte en L1 tu restes sur le Rocher ?
Bien entendu. 

valeregermain.com

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an