Sébastien Chabbert : « Remettre l'AS Monaco à sa place »

Club / 24/06/2011 - 17h41 / Par Stéphane P.
  


Désormais lié à l'AS Monaco jusqu'en 2014, le portier monégasque, Sébastien Chabbert, devrait garder les cages du club de la Principauté en cas de départ de Stéphane Ruffier. Marqué par la descente de l'ASM en Ligue 2, l'ancien portier lensois espère retrouver l'élite dès la saison prochaine :

Sébastien, vous avez repris le chemin des terrains lundi avec Monaco. Dans quelle ambiance s'est déroulé le premier entraînement ?
Dans la joie et la bonne humeur tout simplement. On doit faire abstraction du passé. On a les dents longues pour essayer de remonter dès la saison prochaine.

Avec un mois de recul, comment expliquez-vous cette saison cauchemardesque ?
Une fois que le navire a coulé, c'est facile de critiquer. Je n'ai pas forcément d'analyse. J'y ai cru jusqu'à la fin. Au soir de la dernière journée (défaite 0-2 face à la Lyon), j'ai pris un gros coup derrière la tête. J'étais sûr qu'on allait s'en sortir au vu de l'effectif et de l'ambiance au sein du club. C'est une cicatrice qui ne se refermera pas. Désormais, il faut remettre l'AS Monaco à sa place.

Plus personnellement, vous avez été une des révélations de la fin de saison avec plusieurs arrêts de grande classe. Certains vous ont même découvert alors que vous avez 33 ans.
Comme je parais plus jeune, c'est vrai que certains ont cru que j'étais un nouveau. Je me suis entraîné toute l'année et j'ai donné le maximum tous les jours pour essayer de pallier aux absences de Ruf' (Stéphane Ruffier). Ce qui m'importe, c'est toujours l'avenir du club, je ne me penche pas sur mes prestations...

Ne pensez-vous pas que vous pouvez prétendre à mieux qu'une place de gardien remplaçant ?
On me l'a souvent dit. Mon niveau de fin de saison est celui de 2009-2010 où j'ai terminé meilleur gardien de Belgique (avec Charleroi) à la trêve. Mais gardien est vraiment un poste difficile. Il doit être aussi jugé sur une saison entière, sur la constance, sur plein de choses...

À 33 ans, n'est-ce pas une nouvelle carrière qui démarre ?
Non, je ne pense pas. Mais il y a des gardiens qui arrivent à maturité plus tard. C'est peut-être mon cas. Aujourd'hui, je prends beaucoup de plaisir, je me sens bien. Le fait d'avoir été doublure à Lens quelques années (1999-2007) me permet d'avoir des réserves, d'être plus frais. Je ne regarde pas l'âge, je prends du plaisir et j'estime être un privilégié.

Peut-on affirmer aujourd'hui que vous serez le gardien titulaire de Monaco ?
Non, on ne peut pas le dire. Parce que qu'il y a toujours Ruf' sous contrat. Ce sera différent en cas de départ. Mais on n'en est pas là aujourd'hui.

France Football

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Sébastien Chabbert


Accéder à la fiche du joueur