A la découverte de Thomas Mangani

Club / 26/05/2009 - 18h48 / Par Ronan C.
  


Puisque le suspense est absent à Monaco depuis l'acquisition du maintien, l'entraîneur Ricardo a décidé dernièrement de propulser un jeune joueur issu du centre de formation de l'ASM, Thomas Mangani, dans l'effectif de l'équipe professionnelle du Rocher. Titularisé face à Valenciennes, le défenseur agé de 22 ans savoure cette récompense : « Ca n’a pas toujours été facile cette saison, mais je n’ai rien lâché, j’ai continué à bosser. Aujourd’hui, je suis content que mon travail tout au long de la saison ait été récompensé, même si j’aurais préféré connaître la victoire lors de ces deux matches. » Sa première apparition sous le maillot rouge et blanc fut encourageante car le n°15 monégasque est reconduit par le technicien brésilien au poste de latéral gauche sur la pelouse du stade Jacques Chaban-Delmas face aux Girondins de Bordeaux : « C’est le genre de match que l’on adore jouer, devant plus de 30 000 spectateurs, face certainement au futur champion de France. Goûter à ce parfum ne m’a donné qu’une envie : continuer à travailler pour vivre ça tous les week-ends à l’avenir ! »

Mangani est un joyau de la formation monégasque. Il arrive à la Turbie à 14 ans et rêve devant les exploits de joueurs tels que Simone, Riise, Giuly, Marquez ou autres Djetou, alors stars dans la Principuaté. D’Aubignan à Monaco, en passant par Orange puis Avignon, il s’installe comme un futur espoir défensif polyvalent : « J’ai souvent joué en défense centrale en sélection ou avec la réserve, encore cette saison d’ailleurs. Je garde cette polyvalence qui peut toujours être utile. » Il est appelé dans l’équipe de France des - 16 ans puis celle des - 17 ans avec laquelle il remporte un titre continental en 2004. Il poursuit sa progression durant 2 saisons au contact du groupe pro de l’ASM, avant de choisir la Ligue 2 et trouver du temps de jeu au Stade Brestois durant la saison 2006/2007 puis à l’AC Ajaccio en 2007/2008. Le jeune défenseur nous explique ses choix : « La Ligue 2, c’est très intéressant pour les jeunes joueurs car c’est formateur et rugueux. Le plus gros changement par rapport à l'élite, ce sont les trente derniers mètres car c’est beaucoup plus barricadé en Ligue 1. Dans cette zone, tout va plus vite et il est moins facile de combiner. En L1, il y a aussi moins d’erreurs techniques. »

Le latéral gauche aurait dû démarrer sa carrière avec l'équipe fanion en Coupe de France face à Ajaccio mais un carton rouge a retardé ses grands débuts :. « Au moment où j’allais avoir ma chance, début mars à Ajaccio en Coupe de France, j’ai été suspendu à cause d’un carton rouge avec la Réserve. Le destin a voulu que le coach me fasse finalement confiance. J’espère avoir été à la hauteur. Je suis satisfait car j’ai eu de bons échos sur mes performances, mais je ne veux pas m’arrêter là. Le plus dur est de confirmer. J’espère déjà être aligné pour le dernier match à Paris. » Pensant déjà à conquérir sa place pour la prochain saison, il déclare : « Je souhaite prouver que l’on peut compter sur moi. » En attendant, un match de gala se profile pour terminer la saison en beauté face au Paris SG et Thomas Mangani souhaite remporter la victoire : « C’est une grosse affiche, il faut absolument bien finir la saison. Pour les supporters et pour tout le club, il faut terminer sur une bonne note. C’est un match que tout le monde a très envie de jouer… »

Site Officiel ASM FC