Vasilyev : « Cinq podiums de suite, une première depuis 25 ans »

Ligue 1 / 20/05/2018 - 08h48 / Par Florian R.
  


Dans la zone mixte du stade de l’Aube après la victoire (0-3) qui a scellé la deuxième place de l’AS Monaco au classement de Ligue 1 cette saison, le coach monégasque et son vice-président ont fait part de leur satisfaction. Interviewé par Alvaro Fernandez et adoubé par Thomas Lemar qui l’en a vu inscrire un « très, très beau » malgré ses « trois touches », Jordi Mboula savourait son premier but en pro. Enfin, le coach troyen s’est montré fataliste après cette soirée synonyme de relégation pour l’ESTAC.

Vadim Vasilyev (Monaco-Matin) : « C'était notre objectif de début de saison donc on est très fier. On va jouer la Ligue des Champions pour la 4ème fois en 5 ans, on fait 5 podiums de suite pour la première fois depuis 25 ans, je suis fier du coach, du staff, de l'équipe, de nos supporters. C'était une saison difficile et il a fallu se battre jusqu'au bout dans cet autre championnat car le PSG était trop fort. Je regrette que l'on ait trop souvent comparé cette équipe avec celle de l'an dernier, on a besoin de temps et cette équipe a écrit sa propre histoire. On va essayer de faire mieux en C1 l'an prochain et de gagner la bataille avec nos concurrents l'OM et l'OL. Leonardo Jardim ? J'ai envie qu'il devienne l'Alex Ferguson de Monaco. Il est très heureux chez nous et il est sous contrat. »

Leonardo Jardim (AFP via L'Équipe) : « C'est une victoire qui donne beaucoup de joie au club, aux joueurs, au staff technique et aux dirigeants. Le gros objectif de la saison, c'était de se qualifier pour la Ligue des Champions et rester devant dans le championnat des petits. On savait que cette année ça serait très difficile de suivre Paris qui s'était beaucoup renforcé. Nous sommes contents et fiers du travail accompli. Monaco est toujours sur le podium depuis cinq ans. Il faut remercier les dirigeants, le propriétaire Dmitry Rybolovlev et le président Vadim Vasilyev, qui ont eu l'idée de mettre en place ce projet. On a réussi trois objectifs : bien figurer au classement, réussir la formation de joueurs et être efficace dans la vente de joueurs. Nous avons très bien joué. Nous avons revu le match aller, où nous avions pris deux buts sur des erreurs, avant de gagner à la fin. Nous avons bien analysé l'adversaire et nous avons joué de manière très sérieuse. Les joueurs ont fait un gros match. Cette saison, malgré les changements et les difficultés, nous avons atteint le total de 80 points, c'est beaucoup, alors qu'on a perdu la moitié des titulaires de l'année dernière. Il faut féliciter toutes les composantes du club pour cette belle saison. Je pense que cette deuxième place est méritée sur l'ensemble de la saison. On a eu une période difficile le mois dernier, mais nous finissons vice-champions et c'est mérité. Je comprends que les joueurs ne puissent pas être au top niveau toute la saison. Thomas Lemar a vécu des moments difficiles cette saison, mais je l'ai toujours soutenu. Je ne l'ai pas sorti de l'équipe pour qu'il garde de la confiance et car il est toujours professionnel à 200%. Les derniers matches, il avait déjà été mieux et ce soir ça s'est confirmé, il a été très bon. Il est en forme pour faire une belle Coupe du Monde ! »

Rony Lopes (Monaco-Matin) : « Le plus important était de terminer deuxième car on va rejouer la Ligue des Champions. Il y a eu des hauts et des bas cette saison mais on a bien fini. C'était un final difficile avec une vraie bagarre pour le podium avec l'OL et l'OM. C'est un exploit de terminer deuxième avec autant de points. »

Jordi Mboula (AS Monaco TV) : « Je suis très content pour mon premier but officiel avec l'AS Monaco. Je le dédie à mon père, à ma mère et à mon frère qui sont toujours avec moi et qui m'ont permis d'en arriver là. »

Jean-Louis Garcia (AFP via L'Équipe) : « Sur le match, on est battu par beaucoup plus fort que nous. Ce n'est pas une surprise. Ce n'est pas ce soir que ça se joue. Toulouse a gagné donc on a moins de regrets que si on avait fait l'exploit de battre cette équipe de Monaco très mobilisée. On n'a pas été ridicule du tout, mes joueurs ont eu le mérite de tenter jusqu'au bout, mais la marche était trop haute. On a fait une bonne phase aller avec 21 points mais on n'a pas tenu la distance sur la phase retour. Dès le mois de janvier, ça s'est mal goupillé. On a eu des contenus intéressants mais on a manqué d'efficacité. C'est dur, on a échoué dans notre objectif, on est extrêmement déçu. Il y a une grosse détresse car c'est tellement beau de jouer dans ce championnat... On a payé pour apprendre. Tout le monde a sa part de responsabilités, notamment l'entraîneur. On va analyser le contenu, voir ce qui nous a manqué, et après on verra. Il faut apprendre de ses échecs et rebondir. Il faut repartir sur un projet en s'appuyant sur une jeunesse intéressante. »


 

Álvaro Fernández Llorente


Accéder à la fiche du joueur