Jardim : « Monaco a été plus fort »

Ligue 1 / 13/05/2018 - 09h14 / Par Geoffroy B.
  


Malgré un scénario particulièrement cruel pour Saint-Etienne, cette courte mais ô combien importante victoire (1-0) est somme toute relativement logique compte tenu des nombreuses situations asémistes dans la surface de réparation de Stéphane Ruffier. Son homologue Rouge & Blanc, Danijel Subasic, a, lui aussi, effectué des arrêts déterminants ; un duel de gardiens finalement pour ce match au sommet de la 37ème journée. Après cette rencontre les coaches des deux équipes, de même que Fabinho en zone mixte, ont réagi.

Leonardo Jardim (AFP via L'Equipe) : « Cette victoire, c'est justice. Seulement ça ! Principalement sur la deuxième période durant laquelle Monaco a fait un jeu pour gagner. On a bien fait tourner le ballon, malheureusement Ruffier a fait deux ou trois très gros arrêts. Je l'ai d'ailleurs félicité après le match. Dans le football, c'est comme ça. La justice arrive souvent, même en toute fin de match. Après une première période très équilibrée, Monaco a été plus fort. Je retiens aussi la bonne attitude de mes joueurs tout au long du match. Le plus important était de gagner et de prendre trois points. Mais attention, rien n'est fini. On a un avantage, comme on l'avait avant et comme on l'a perdu aussi. Il faut rester la tête sur les épaules. Ce qui est certain, c'est que si on gagne le prochain match à Troyes, c'est bon. »

Fabinho (AFP via L'Équipe) : « On attaque dans tous les sens, mais on se dit que la balle ne va pas rentrer. Ruffier a fait de grands arrêts. Quand il y a eu le pénalty, je n'étais pas tranquille. Je me suis dit "il faut marquer, sinon on est mort". C'était très important. Quand c'est difficile comme ça, cela donne des émotions. C'est spécial. On a d'ailleurs bien fêté ça dans les vestiaires. C'est une journée parfaite pour nous d'autant que j'ai appris que Strasbourg avait marqué à la 95ème minute. Maintenant, on est 2ème et on a notre destin entre nos mains. Il faudra gagner à Troyes. (Concernant la finale de la Ligue Europa). Je supporte mon pote Germain et Ocampos que j'ai connus ici. Mais bon... Si l'Atletico gagne, c'est comme ça... (Concernant la blessure de Daniel Alves et une éventualité de disputer la Coupe du Monde) J'espère qu'il se remettra bien de cette blessure. Je ne sais pas si ça peut me donner une opportunité. Moi, je suis prêt. »

Jean-Louis Gasset (AFP via L'Équipe) : « Le football est cruel ce soir pour nous, même si on a manqué de maitrise technique. Mais être efficace en football, c'est un métier. Quand on ne marque pas en contre, c'est comme ça. Je note aussi qu'il y a eu quelques frappes où le gardien de Monaco a été exceptionnel. Tout comme Ruffier d'ailleurs. Mais à la vue des autres résultats, je me dis que, même si on avait pris un point à Monaco, ce qui aurait été un exploit, on n'aurait pas avancé beaucoup. Ce soir, il y a quand même un ou deux résultats surprenants. (Sur la défaite du Paris SG) Les grands clubs, quand ils ont tout gagné et en année de Coupe du Monde, cela peut se comprendre. Et avec la blessure de Daniel Alves, on est inquiet. Moi, je retiens le courage de mes joueurs sur ce match à Monaco. On va jouer notre dernier match pour le gagner, faire la fête avec nos supporteurs. Un mot sur les supporteurs, le staff et les joueurs sont fiers d'eux. Je les félicite pour leur comportement exemplaire. Ils sont venus à 200, on les a empêchés d'entrer. Ils sont repartis sans faire de problème. »

L'Équipe

 

Fabio Henrique Tavares


Accéder à la fiche du joueur