L'ASM met tristement fin à sa série de buts à domicile

Ligue 1 - Club / 29/04/2018 - 09h04 / Par Grégory L.H.
  


Tenue en échec 0-0 par l'Amiens SC, l'AS Monaco a mis un terme à sa dernière grande série en cours. Depuis la claque reçue le 30 août 2015 contre le Paris-SG (0-3), l'ASM avait jusque-là marqué lors de chacun de ses matchs à domicile en Ligue 1. Comme un symbole d'une fin de saison qui tourne au vinaigre depuis un mois, c'est donc ce samedi soir que s'est stoppée cette folle statistique, à 53 unités.

Depuis le début de la saison dernière, l'équipe de Leonardo Jardim s'est taillée une grosse réputation dans le secteur offensif. À juste titre puisque la liste des cartons passés aux visiteurs parle d'elle-même : dix victoires avec au moins quatre buts entre octobre 2016 et novembre 2017, dont deux prestigieuses contre le rival marseillais (4-0, 6-1). 

Depuis la fin de l'année dernière, l'essoufflement est palpable devant les buts mais le club pouvait toujours compter sur les Keita Balde, Stevan Jovetic ou Rony Lopes pour prolonger sa série. Blessés, les deux premiers nommés n'ont pu hier que regarder des tribunes le Portugais rester muet pour la seconde fois consécutive, lui qui restait auparavant sur huit matchs d'affilée avec au moins une réalisation. 

En ne parvenant pas à tromper Régis Gurtner hier, les Asémistes ont mis un terme aux espoirs de battre la série de l'Olympique de Marseille, réalisée dans les années 1930 (66 matchs). En championnat une telle longévité n'avait plus été vu depuis l'OGC Nice 1975-1978 (55 matchs). Sur le Rocher, le précédent record avait été établi entre février 1960 et octobre 1961, et n'était « que » de 32 rencontres.