Raggi : « Le destin est entre nos mains »

Joueurs / 17/04/2018 - 14h08 / Par Florian R.
  


Dans les travées du Parc des Princes après l'humiliation subie face au Paris-SG (7-1), Andrea Raggi s'est confié à Monaco-Matin (interview parue ce mardi dans les kiosques) un peu après minuit dans la nuit de dimanche à lundi. Et le défenseur italien n'a pas reculé quand il s'est agi d'évoquer le cataclysme sportif vécu lors de cette 33ème journée de Ligue 1, et la fin de la saison.

Premièrement, Raggi en est conscient, « on a fait un match catastrophique et il faut s'excuser auprès des supporters ». Il a poursuivi : « Ensuite, il faut regarder de l'avant : on est toujours deuxième avec 4 points d'avance sur Lyon et Marseille. Il faut garder la deuxième place car c'est notre objectif. Il reste 5 matches, il faut les jouer à fond. [...] Le destin est entre nos mains. Lyon et Marseille peuvent faire ce qu'ils veulent, si on gagne nos matches, on finit deuxième. On est dans cet état d'esprit. »

Si bien évidemment, « quand tu perds 4-1 à la mi-temps (à Paris, ndlr), il fait chaud », le natif de La Spezia ne souhaite pas comparer ce naufrage à celui du Parc OL (6-1) à l'issue de la saison 2015/2016 qui a fait mal car « on perd la Ligue des Champions et la deuxième place » : « Si on commence à penser à ça, on est mort. La vérité, c'est que même si on a fait un match comme ça, la deuxième place que nous occupons est méritée. Ce n'est pas un match qui va foutre en l'air tout ce travail. Mais il faut qu'on soit soudé pour réagir dès samedi. A l'extérieur contre Guingamp, ça va être un match costaud. Difficile, sûr et certain. »

Monaco-Matin