Comme l'an dernier, l'ASM tombe en finale contre Paris (3-0)

Coupe de la Ligue / 31/03/2018 - 22h58 / Par Maxence G.
  


Attendue par tout le peuple Rouge et Blanc, la finale de la Coupe de la Ligue s'est déroulée ce soir entre l'AS Monaco et le Paris Saint-Germain. Au terme d'un match déséquilibré, les Monégasques ne sont pas parvenus à atteindre leur objectif de victoire et laissent, comme l'an dernier, le privilège au club de la capitale de soulever le trophée (3-0).

Sous les yeux de la Team Planete-ASM, présente au Matmut Atlantique et presque au complet, le début de match fut totalement en défaveur des Rouge et Blanc. En manque d'agressivité, les hommes de Leonardo Jardim étaient mis en grande difficulté par Kylian Mbappé. Le joueur formé à l'ASM se faisait un malin plaisir à faire souffrir ses anciens coéquipiers et, après un festival réalisé dans l'axe, obtenait un penalty suite à une faute de Kamil Glik. Après quelques minutes de flottement et l'utilisation de l'assistance vidéo, Clément Turpin validait sa décision initiale et offrait à Edinson Cavani la possibilité d'ouvrir le score, ce que l'Uruguayen ne manquait pas de faire. 1-0 pour Paris après huit minutes de jeu. Les secondes suivantes furent plus équilibrées et très rythmées mais il fallait attendre la 20ème minute de jeu pour voir une occasion franche. Malheureusement pour les Monégasques, ce fut un contre éclair de Kylian Mbappé qui lançait Di Maria en profondeur avant de voir l'Argentin tromper Subasic, pas exempt de tout reproche. Le troisième but de la partie, déterminant pour l'intérêt restant de la rencontre, allait donc s'avérer crucial. Les nombreuses tentatives asémistes, allant d'un face à face perdu par Rony Lopes à un but étrangement refusé de Falcao, ne suffisaient cependant pas à l'inscrire. Heureusement pour Monaco, les occasions parisiennes ne se concrétisaient pas non plus, et les vingt-deux acteurs regagnaient les vestiaires sur le score de 2 buts à 0.

Après la pause, les Monégasques se devaient de forcer le sort et Leonardo Jardim choisissait dans cette optique de faire entrer Jovetic à la place de Tielemans. La physionomie du match fut alors légèrement plus avantageuse à l'ASM qu'en première période mais le score ne bougeait pas malgré de nouvelles tentatives comme celle de Rony Lopes qui trouvait le haut de la transversale de Trapp alors que Kylian Mbappé poursuivait sa prestation de haut niveau face à Raggi. L'heure de jeu passée, et alors que Clément Turpin poursuivait sa prestation désastreuse de la soirée, les deux équipes jouaient de manière très verticale sans toutefois la justesse technique nécessaire pour inscrire un but supplémentaire. Et comme si la soirée n'était pas suffisamment compliquée, Joao Moutinho cédait sa place après un choc l'ayant touché au genou. La fin de match fut, à l'image de la prestation de Monaco, particulièrement laborieuse et les Parisiens parvenaient même à sceller définitivement leur succès grâce à un nouveau but de Cavani, bien servi à l'entrée de la surface par Mbappé, encore lui. 3-0 score final.

Les Rouge et Blanc ne soulèveront donc pas de nouveau trophée cette saison et, comme l'an passé à ce stade et dans cette même compétition, c'est le Paris Saint-Germain qui lui aura été supérieur. Il faudra désormais se contenter de la fin du championnat de France pour suivre l'équipe de la Principauté, qui cherchera à conserver sa deuxième place jusqu'au bout.


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an