L'ASM bat Strasbourg et poursuit sa série d'invincibilité (1-3)

Ligue 1 / 09/03/2018 - 22h41 / Par Clément P.
  


L'AS Monaco se déplaçait à Strasbourg en ouverture de la 29ème journée de Ligue 1, avec pour objectif de distancer provisoirement ses deux adversaires directs pour la deuxième place : Marseille et Lyon. Grâce à des buts de Jovetic, Rony Lopes et Fabinho, l'ASM l'emporte 1-3 à La Meinau.

Monaco démarrait parfaitement la rencontre, en marquant sur sa première occasion, dès la 5ème minute. L'excellent centre de Sidibé trouvait la tête de Jovetic, qui trompait Oukidja. Les joueurs de Jardim, qui maitrisaient le ballon, aurait pu obtenir un pénalty quelques minutes plus tard, quand la main de Koné stoppait la frappe de Raggi. Les Alsaciens entraient enfin dans leur match et allaient égaliser, grâce à l’ancien Niçois Bahoken, bien servi par Terrier. Pas abattus, les Rouge et Blanc répliquaient dans la minute qui suivait, grâce à l'homme en forme côté monégasque : Rony Lopes. A cinq minutes de la pause, Monaco allait faire le break, grâce à Fabinho. Balde servait le Brésilien, seul dans la surface, qui trompait le portier alsacien d'une jolie frappe. Sans forcément être exceptionnels, les hommes de Leonardo Jardim rentraient aux vestiaires en trouvant le chemin des filets sur leurs trois tirs cadrés.

En seconde période, le Racing prenait le contrôle du ballon, sans toutefois réussir à se montrer dangereux malgré 29 frappes au but sur l’intégralité sur match (un record cette saison). Monaco agissait en contre et aurait pu corser l'addition si la tête de Jovetic n'avait pas heurté le poteau d'Oukidja, puis si le portier alsacien ne s’était pas interposé devant Tielemans. En fin de rencontre, Monaco parvenait à garder le score et glanait les trois points de la victoire grâce à un excellent réalisme ce soir.

Avec ce résultat, les Monégasques comptent 63 points après 29 journées, et sont provisoirement à 7 points de Marseille et à 12 de Lyon, en attendant les rencontres de dimanche. Prochain rendez-vous pour les Asémistes vendredi prochain, avec la réception de Lille.