@nandochachalana : « Leo Jardim est un sacré technicien »

Ligue 1 - Interview / 02/03/2018 - 09h44 / Par Damien L.
  


Alors que l'AS Monaco reçoit les Girondins de Bordeaux ce vendredi soir pour la 28ème journée de Ligue 1, nous sommes allés à la rencontre de @NandoChachalana, un des supporters bordelais les plus célèbres de Twitter. Véritable groupie de Fernando Chalana, ancien milieu moustachu des Marine et Blanc dans les années 80, il nous a livré son point de vue sur la santé actuelle de son équipe, su la saison de l'AS Monaco, sur la rencontre de ce soir, mais également sur sa façon de voir les réseaux sociaux.
 

Salut @NandoChachalana, ce soir, ton Bordeaux vient défier notre AS Monaco au Louis II. Lors du match aller (victoire 0-2 de Monaco fin octobre), ton équipe démarrait une très mauvaise passe et s’est enfoncée au classement jusqu’à mi-janvier. Comment as-tu vécu cette situation ?
Salut. Mal tu t’en doutes… Même si le plus dur dans tout ça, c’est finalement le traitement infligé à notre club par certains médias ou sur les réseaux sociaux en général. Je ne parle pas des trolls, qui font partie du jeu, mais le fait que Bordeaux soit considéré comme un club lambda de notre championnat. Qu’on le veuille ou non, Bordeaux a une histoire. Tout est loin d’être parfait actuellement, on peine à retrouver notre lustre d’antan, mais pour paraphraser un philosophe de nos temps modernes, les Girondins “c’est pas Valladolid, c’est pas Gijon” (Stéphane Guy dans “J’ai survécu à la Remontada") ...

Quand as-tu pensé qu’il était indispensable de remercier Gourvennec ?
Hélas pour lui, le changement était inéluctable et nécessaire selon moi. Quel entraîneur en 2018 survit à : une défaite en Europa League face à Videoton, une série de 12 défaites (dont une élimination en coupe contre Granville, club de N2), 2 nuls pour seulement 2 victoires en trois mois et demi et donc une 13ème place (ex aequo avec Saint-Etienne 14ème) à 2 points du 1er relégable alors que tu as le 7ème budget ? Si on y ajoute une impression de groupe démobilisé et impuissant face à cette situation (aucune véritable rébellion) et la grogne de plus en plus véhémente des supporters, il n’en fallait pas plus à notre direction pour franchir le pas.

Ton sentiment lors de l’arrivée de Poyet ? Tu étais optimiste ?
Ecoute, je t’avoue que comme beaucoup, j’étais à 1000 lieues de le voir débarquer, mais de suite je me suis dit: “Et pourquoi pas ?”. C’était un gros joueur, qui a gagné des titres et évolué dans de grands clubs. Il a une expérience mitigée en tant que coach mais loin du résumé catastrophique dressé par certains journalistes ou médias français à son arrivée. Par exemple beaucoup ont mis l’accent sur sa dernière expérience en Chine et son “limogeage” alors qu’en fait, il a démissionné... Mais bon, on connait le délit de “sale gueule” dont peuvent pâtir parfois les entraîneurs étrangers auprès de ceux-ci.

Pour toi, qu’est-ce qui explique le réveil bordelais mis à part l’arrivée de Poyet ?
Y’a plusieurs éléments selon moi.
Les mouvements du mercato d’hiver ont été intéressants: prêt de Meïté, retour de prêt de Pablo et arrivée de Baysse principalement (Braithwaite est arrivé en toute fin de Mercato). Au vu des résultats, suspensions ou réorganisations tactiques (Toulalan sorti de la DC pour remonter en 6 par exemple), les cartes ont également été redistribuées bon gré mal gré en début d’année. Les meilleurs exemples sont Jules Koundé et Maxime Poundjé. Pour ce dernier, que je n’ai comme 90% des supporters bordelais jamais manqué d’égratigner ici et là pour ses piètres performances, eh bien ça a été la métamorphose totale, il ne nous a sorti que des gros matches depuis 2018, renvoyant un Pellenard bien trop juste sur le banc et laissant toujours un Contento sur sa “carrière FIFA 18” avec Hatem Ben Arfa…
J’y ajouterais également un Benoit Costil enfin au niveau auquel on l’attendait: c’est pas qu’il nous faisait forcément perdre des matchs mais un truc est certain, mis à part à Toulouse mi-septembre, il ne nous en a pas fait gagner.
Et enfin, il faut également noter le retour de blessure de Laborde, qui même s’il n’a pas été top à tous les matchs, a amené son agressivité au pressing devant et permis de repasser De Préville sur un côté et d’amener une solution, un turnover supplémentaire en attaque.

Quand Gourvennec a été remercié, Toulalan a décidé de résilier son contrat. On sait qu’il est en décalage avec la génération actuelle, mais son geste reste étonnant. Comment as-tu compris ce départ ?
Franchement, et je l’ai dit ouvertement, j’ai presque “apprécié” son geste, que j’ai pris comme une sorte de sacrifice. Le mot est fort mais je m’explique. Certes c’était notre capitaine, mais il l’a toujours dit, s’il a demandé à être libéré de son contrat à Monaco, c’était pour Gourvennec. Il était en fin de contrat chez nous en juin 2018, il aurait pu faire comme font certains à savoir aller au bout, sans s’investir juste pour l’argent et partir libre, mais il a résilié son contrat. C’est un affectif, il ne se sentait plus bien dans le groupe et savait sûrement qu’il n’arrive pas à mettre un mouchoir sur tout ça. Certains diront :”Qu’est-ce qu’on s’en fout que ce soit un affectif, il est payé (cher) pour jouer, qu’il joue point”. Ok, mais si c’était si simple, ça se saurait, et Toulalan est un joueur complexe, à part dans le monde du foot. Donc prenons acte de sa décision et avançons !  Je trouve ça plutôt honnête de sa part.

Du coup, on vous a prêté Meïté pendant le mercato hivernal. Tu en pensais quoi à son arrivée ? Et maintenant qu’il a joué plusieurs matchs ?
Honnêtement je ne le connaissais vraiment que de nom, ne l’ayant vu jouer qu’une fois avant qu’il ne signe chez nous. Je savais qu’il jouait en Belgique aux côtés d’un certain Lerager, et je me suis dit que cela faciliterait son intégration au groupe (chose pas évidente sur un prêt de 6 mois).
Je trouve que c’est un très bon joueur, puissant et technique à la fois. Petit bémol, il a parfois tendance à jouer un peu trop facile à mon goût, mais le talent est là, c’est indéniable. J’ai cru comprendre que le club négociait pour pouvoir le garder en fin de saison, ce que je verrais d’un bon oeil.

Dans ton effectif il y a aussi Plasil, un ancien de chez nous. Quelle est sa situation aujourd’hui, alors qu’il a eu 36 ans ?
Comparé, capillairement parlant, à Pavel Nedved jadis, il se rapproche plutôt de Lorànt Deutsch aujourd’hui… Mais bon, je suppose que tu voulais mon avis sur le volet sportif. Il a un temps de jeu réduit en championnat cette année, 12 matchs (dont 3 titulaires) pour seulement 330 min de jeu soit un peu plus de 27 min par match. Il a montré beaucoup d’implication dans le groupe ces dernières saisons quand le bateau Girondins tanguait (c’est à dire souvent) mais sportivement, ce n’est hélas plus le même. Physiquement, il a du mal à tenir le rythme 90 min durant, surtout contre des équipes très denses physiquement au milieu et n’a plus la même vitesse qu’il y a quelques années. Sa qualité technique et son sens du jeu (notamment de l’anticipation) le sauvent mais là où il était la solution au poste y’a de ça encore 3-4 ans, il ne représente aujourd’hui que la 3ème ou 4ème option. Mais comme d’habitude, malgré ce “nouveau” statut pour lui, tout se passe sans un mot plus que l’autre, dans la droite lignée de ce qu’il est: un grand pro, travailleur, à la mentalité irréprochable. Tout sauf un tchèque en bois (c’était le moment Les Grosses Têtes de RTL).

Que penses-tu de la saison de Monaco jusqu’à aujourd’hui ?
Comme disait la grand-mère à moustache des Guignols, Francis Cabrel: Monaco, “c’était mieux aaaaavant…”. L’an dernier, je pense que vous nous avez tous fait kiffer, quelle saison ! Quelques équipes ont réussi par le passé à produire de telles performances sur la durée, mais avec rien au bout. Mais vous, vous gagnez le titre face à un PSG XL et perdez en finale de CDL et en demi-finale de LDC, chapeau.
Cette année, comment dire… même si comptablement vous êtes 2ème, c’est plus ou moins fluctuant niveau qualité de jeu proposé mais bon, quand tu perds des éléments tels que Bernardo Silva, Mbappé, Mendy, Bakayoko, Germain (le supersub) ou encore Dirar, pas étonnant qu’il y ait une période de battement, surtout que certaines de vos recrues peinent ou ont connu des retards à l’allumage (Ghezzal, Diakhaby, Jovetic ou encore dans une moindre mesure Tielemans, balloté à différents postes et qui s’est blessé).
Ajouté à cela Jemerson et Fabinho ont pendant longtemps été l’ombre d’eux-même et le Subasic 2017/2018 est à des années lumières de son niveau de l’an dernier où je pense d’ailleurs qu’il a surperformé, emmené sans doute par l’euphorie générale du groupe. Subasic est clairement un de vos gros talons d’achille à mon sens.
Mais avec tout ça, je me répète, vous êtes toujours là, 2ème. Le grand mérite en revient à Leo Jardim qui prouve (s’il le fallait encore) que c’est un sacré technicien, le top du top, “Zou Spechial ouanch” (“The Special One” portugais… oui je suis bilingue).


Est-ce que l’AS Monaco aurait pu faire d’autres choix cet été ?
C’est facile à dire comme ça mais j’ai envie de dire oui. J’aurais essayé de faire le nécessaire pour garder Bernardo Silva et Mendy un an de plus (les 180 M€ pour Mbappé étaient irrefusable à 1000%) puis tenté de recruter un top gardien (en donnant un bon de sortie à Subasic, en lui signifiant que s’il reste, c’est dans la peau de n°2). Enfin, j’aurais absolument gardé votre pépite nigériane Echiejile, quel joueur, quel flow, quel…., je déconne. Mais bon tout ça, c’est l’amateur de foot qui parle et pas le directeur financier.
NB: j’aurais également investi quelques millions d’€ des transferts pour recruter des spectateurs à la volée aux alentours de Louis II avant les matches, c’est légèrement prosélytiste comme procédé mais vraiment innovant !  (pas taper, je trolle avec la vanne facile anti-monégasque)

Du coup, tu imagines quel résultat ce soir ?
Même s’il y a du mieux de notre côté, nous avons encore trop de lacunes pour rivaliser 90min contre une équipe de votre calibre dans un bon jour. De plus Malcom sera suspendu pour son second match consécutif (merci la LFP) et Meïté ne sera pas là (suite accord entre Bordeaux et Monaco lors du prêt du joueur). Je nous vois donc perdre (j’espère me tromper hein), par le plus petit des écarts mais je pense qu’on marquera: je dis donc 2 - 1 pour Monaco. Pour espérer mieux il faudrait qu’on fasse un match parfaitement abouti et vous un match un peu moisi.

Où vois-tu Monaco et Bordeaux en fin de saison ?
Je vois Monaco garder sa place actuelle de second. Quant à nous, je nous vois finir entre la 5ème et la 7ème place, difficile de faire un pronostic plus précis: allez, je m’avance un peu en disant que selon moi, ces 3 places se joueront entre Nice, Montpellier et nous.

Et pour la finale de la Coupe de la Ligue dans ton Matmut Atlantique ?
Je vois Paris désolé. A 100% et avec leur niveau de jeu élevé habituel, ils sont quasi injouables. Le truc qui pourrait vous donner une chance supplémentaire, ça serait une qualification de leur part en quarts de finale de LDC mardi prochain, car le match aller se déroulerait 3 ou 4 jours plus tard selon le tirage.

Parlons de toi maintenant. Comment es-tu devenu un twittos sympathique et drôle ?
Merci pour le compliment :)
Je suis arrivé sur Twitter en septembre 2013, comme ça, presque par hasard. J’avais aucun business plan. Même si je suis dans la peau d’un personnage, je suis finalement assez proche du Nando IRL (hormis la coupe de cheveux et la moustache). J’essaie de rester moi-même, de répondre aux différentes mentions (il peut m’arriver d’en zapper car parfois y’en a beaucoup) et je réagis à l’actu en général mais au foot en particulier. J’aime parler de mon club mais pas que, je suis un vrai passionné de foot. Quand je LT un truc (et pas forcément que du foot), je fais ça comme si je le faisais à table ou au bout d’un comptoir avec les potes. Je reste cependant plus mesuré que dans la vraie vie, je ne me permets pas toutes les vannes qui me passent par la tête que je ferais avec mes potos justement, même si je pense que certaines buzzeraient bien car on est sur un réseau social, que le langage écrit est différent du langage oral et que la bonne compréhension de l’humour y est encore plus hasardeuse. Et vu que j’aime pas ne pas répondre aux mentions et que avec de l’humour borderline, tu te manges gavé de mentions diverses et variées (insultes comprises), eh bien j’évite. Sinon, comme je ne suis pas quelqu’un de méchant dans la vie, je ne vais pas me prendre pour un autre ici. Les twittos “killers de la Street” qui clashent tout le monde ici, alors que ce sont des agneaux en vrai et rasent les murs quand tu les croises IRL, c’est bien un truc qui me fait marrer tu vois par exemple.

D’ailleurs, Bordeaux a recruté un ancien trublion, Claude Pèze, pour tenir son compte Twitter. C’est une bonne idée selon toi ?
Une très bonne idée même je pense. Claude Pèze était unique, souvent imité, jamais égalé. Le meilleur live-twitteur du réseau pour le foot, je ne vois pas d’égal sérieusement. Un tweet toutes les 5 minutes, pour quasi 0% de déchet. Et quand tu as pratiqué l’exercice, tu mesures l’exploit. Quand tu le connais, tu sais que son nouveau statut de CM l’oblige à se réfréner, mais parfois à travers quelques salves (souvent en réponse aux CM adverses d’ailleurs), tu sens que Claude Pèze renaît de ses cendres tel un mogwai qui se transforme en gremlins après qu’on lui ait donné à manger après minuit. La paire qu’il forme avec Julien, l’autre CM du club qu’on oublie, est très complémentaire.
NB: d’ailleurs s’ils me lisent, passez en DM pour je vous file mon RIB suite aux quelques lignes ci-dessus.

Est-ce que tous les clubs devraient être justement moins coincés sur les réseaux sociaux ?
Je crois que c’est une nécessité en 2018 même si point trop n’en faut. La répartie, l'interaction avec les followers, la communication via divers médias (vidéos, photos, lives, etc), le troll avec parcimonie OUI, le chauvinisme acharné, le seum ou manque de fair-play NON.


Un grand merci à @nandochachalana pour ses réponses et sa franchise. Nous espérons évidemment que son pronostic pour ce soir sera vérifié.