Jardim : « Ce match nul a un goût de défaite »

Ligue 1 / 24/02/2018 - 19h50 / Par Alexandre K.
  


L'entraîneur de l'AS Monaco, Leonardo Jardim s'est montré très remonté après que les Monégasques aient fait 3 à 3 sur la pelouse du Toulouse FC ce samedi après-midi. Le technicien portugais n’a pas apprécié l’arbitrage de Benoît Millot car il estime que ce dernier s’est trompé en accordant un penalty au Téfécé. De l’autre côté, son homologue toulousain, Mickaël Debève s’est montré, quant à lui, satisfait de ce résultat.

Leonardo Jardim (Canal+) : « Bien sûr ce match nul a un goût de défaite. La première mi-temps a été équilibrée mais en deuxième période, nous avons totalement contrôlé le jeu. Malheureusement ensuite est arrivé quelque chose que personne ne contrôle… Je répète que je suis en faveur de l’arbitrage vidéo. Il arrive que les personnes se trompent. Mais avec la vidéo, nous aurions 4 points en plus : 2 points contre Marseille et 2 points de plus ce soir. Cela donnera plus de crédibilité au championnat. Le penalty injustement sifflé a tout changé car Kamil Glik sur le 3ème but de Toulouse ne vient pas au contact car il a peur que l’on siffle encore penalty… Cette erreur a changé toute la psychologie d’un joueur. Nous allons continuer à lutter pour cette deuxième place. Lutter avec le sourire... »

Mickaël Debève (Canal+) : « Par rapport à l’investissement des gars, du scénario, ce soir, c’est vraiment une victoire. Le gars se sont arrachés. C’est un nul plutôt équitable au final, Nous avons eu beaucoup de situations favorables. Malheureusement, on a concédé un but trop vite en deuxième période. Le changement tactique en 3-5-2 ? Il fallait évoluer, changer les choses. Monaco avait la main mise sur le match, il fallait les bousculer, il nous fallait des forces vives. Les entrants ont été très bons. L’équipe a des vertus morales et mentales. Le groupe a fait que nous sommes revenus de cet écart. Face à une telle équipe, on a montré que nous avions des valeurs. Il nous les faudra également jusqu’à la fin de la saison. Jusqu’à présent, nous n’encaissions que peu de buts. Ce soir, nous avons été en difficultés. Nous les avons d’ailleurs payés cash. C’était un mauvais soir pour notre défense. Cela arrive. Yaya Sanogo a une nouvelle fois été très important ce soir, encore une fois. Il est récompensé de tout le travail de l’ombre réalisé pendant 90 minutes. Il revient définitivement à son meilleur niveau, ça fait plaisir à tout le groupe. Ibrahim Sangaré, lui aussi buteur, commence à aussi être dans la continuité. C’est bien, et bon pour l’avenir. Maintenant, à lui de continuer sur cette lancée ! »