Raggi : « Répondre présent quand le coach fait appel à moi »

Ligue 1 / 22/02/2018 - 14h41 / Par Thomas S.
  


Dans un peu plus de 48 heures, à Toulouse, l'AS Monaco aura l'occasion d'asseoir sa place de dauphin de Ligue 1 en attendant le résultat de ses rivaux olympiques, qui joueront dimanche. En ce milieu de journée, Leonardo Jardim et Andrea Raggi se sont prêtés au jeu de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. Extraits.

Une fois encore, ce week-end, l'ASM jouera avant ses concurrents, engagés ce jeudi en Europa League, et qui auront fort à faire dimanche avec la réception du rival stéphanois pour les Lyonnais, et un déplacement au Parc des Princes pour Marseille. Un calendrier qui n'a pas échappé au défenseur italien : « C'est vrai que ce week-end à venir peut être un moment clé de la saison. Si on gagne à Toulouse et que Paris bat Marseille, ça sera très bon pour nous, surtout que Lyon a un petit coup de moins bien. Mais on sait que la lutte pour la deuxième place sera dure jusqu'à la fin. Ça se jouera au mental. Nos concurrents ont aussi les autres compétitions à jouer, ça pourrait être un avantage. On a tout pour finir deuxièmes. » Sans cacher son intérêt pour les rencontres de dimanche, son entraîneur tempère néanmoins : « Le match le plus important, c'est le nôtre. C'est là que nous pouvons travailler pour prendre des points. Bien sûr, c'est toujours intéressant de voir les adversaires en perdre, mais je me concentre sur nos capacités. Nous suivrons bien entendu les matches de dimanche, mais pour moi, le gros match du week-end, c'est Toulouse-Monaco. »

Toulouse, un adversaire qui a souvent donné du fil à retordre à l'équipe du Rocher : « L'année dernière, on avait perdu là-bas. Sur leurs quatre derniers matches, je les ai vu costauds défensivement, bien organisés, ils jouent en transitions rapides et encaissent peu de buts. Nous aurons besoin de bien jouer, maîtriser le match, chercher les espaces et les combinaisons pour marquer tout en se méfiant de leurs contre-attaques », analyse Jardim. Une méfiance partagée par son lieutenant quelques instants après : « On sait que c'est une équipe difficile à jouer, nous avons perdu chez eux la saison passée. C'est une équipe de costauds, avec des joueurs de grande taille. Ce sera la guerre, mais on y va pour chercher la victoire. »

Au vu des récentes performances, la confiance est de mise au sein du groupe asémiste. Bien que celle-ci remonte à plusieurs semaines maintenant, le Pirate a de nouveau insisté sur le déclic psychologique qu'a représenté la remontée au score face à Lyon : « Notre victoire contre eux nous a donné beaucoup de confiance, surtout dans la manière. C'est un des moments-clés de notre saison, avec la qualification en finale de Coupe de la Ligue. Je crois que Monaco a beaucoup de qualités, en ce moment nous sommes physiquement au top. Nous devons le prouver à chaque match, à commencer par Toulouse samedi. Ces derniers temps, ça fonctionne bien derrière, ça fait deux matches qu'on ne prend pas de buts, c'est important pour un défenseur. Et comme on sait que l'on marque quasiment à chaque match...»

Si les résultats ont connu des hauts et des bas depuis le début de la saison, le groupe est toujours resté soudé, à en croire son actuel capitaine : « Le groupe a toujours été bien, même dans les périodes plus compliquées. Dans le vestiaire, on est ensemble, on rigole. Mais il faut rester concentrés en permanence, on a une équipe très jeune, même si on a quelques petits vieux dans l'équipe ! J'ai bientôt 34 ans, je suis aussi là pour aider les jeunes, les encadrer, avec Suba, Kamil, Radamel...on est là pour aider et donner l'exemple. » La notion de groupe, primordiale dans l'esprit de l'entraîneur, explique également la dynamique actuelle, très positive malgré les absences des cadres (Falcao, Lemar...) sur certains matches: « Sur les quatre dernières années, nous avons toujours eu beaucoup de buteurs différents, c'est la même chose aujourd'hui. C'est toujours plus intéressant que d'avoir un seul joueur fait pour marquer des buts. L'important c'est la dynamique offensive de l'équipe, chaque joueur occupe son espace pour essayer de finaliser les situations. »

L'état d'esprit, une des qualités principales du Transalpin, lui qui est au club depuis six saisons maintenant. Leonardo Jardim a bien conscience de disposer d'un joueur à part, de par sa grinta et sa polyvalence : « Raggi sait bien que nous avons besoin de lui tout au long de la saison. Certaines saisons il est davantage titulaire, d'autres moins, mais c'est un joueur capable d'apporter à l'équipe et répondre présent, qu'il joue à gauche, à droite, dans l'axe. C'est important d'avoir des joueurs avec cette mentalité, même quand ils sont hors du onze pendant quelques matches. Jorge a aussi fait de bons matches, sur son dernier il marque un but, mais il se blesse. Ensuite Raggi a joué, il l'a bien fait, nous avons gagné. Quant un joueur enchaîne les prestations positives, je n'ai pas l'habitude de changer pour rien. Ce sont deux joueurs totalement différents, mais avec chacun ses qualités. Chaque joueur doit travailler pour gagner sa place. » Le natif de La Spezia, probable titulaire à gauche de la défense samedi après-midi, conclut avec humilité : « Je me sens bien physiquement, je fais en sorte d'être prêt quand le coach fait appel à moi. Si je ne joue pas, ce n'est pas grave, je suis là pour soutenir l'équipe. »


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an