Retour sur le parcours en Youth League

Equipes jeunes - U19 - Youth League / 22/02/2018 - 13h07 / Par Ophély M.
  


Les années se suivent et se ressemblent pour l’AS Monaco en Youth League. Pour la deuxième fois, les Rouge et Blanc ont quitté la compétition européenne en huitièmes de finale. Après leur élimination contre le Real Madrid l’année dernière, c’est face à Tottenham que les Asémistes sont tombés cette saison.

Dans une poule identique au groupe professionnel, les jeunes du Rocher ont commencé leur parcours européen de la plus belle des manières en s’imposant facilement (1-4) sur le terrain du RB Leipzig puis en gagnant à domicile face au FC Porto (3-2). Naturellement premiers de poule, les jeunes Monégasques ont enchaîné une troisième victoire consécutive sur le terrain du Besiktas (0-3).

Invaincus lors de la phase aller, les U19 de Frédéric Barilaro ont perdu l’avance confortable qu’ils possédaient au classement sur le FC Porto en s’inclinant à domicile face au Besiktas (2-3). Grâce à un match nul (2-2) obtenu face au RB Leipzig sur les installations de la Turbie, les jeunes du club princier ont obtenu leur qualification pour la phase suivante de Youth League. Le dernier match de poule sonnait comme un match-clé pour la première place du groupe. Malheureusement, les coéquipiers de Sylla se sont inclinés sur le terrain du FC Porto (2-1) et ont abandonné leur première place aux Portugais. Les jeunes Monégasques ont ainsi dû effectuer, comme la saison dernière, un match de barrage avant d’atteindre les huitièmes de finale.

A cette occasion, les coéquipiers de Jordi Mboula se sont imposés aux tirs aux buts en Norvège à Molde (2-2 à la fin du temps réglementaire). Puis ils ont malheureusement connu le sort inverse en huitièmes de finales à Tottenham où le score était de 1-1 à la fin du temps réglementaire.

Bilan chiffré en 2017-2018

Pour tirer un bilan, Nabil Alioui termine meilleur buteur des Monégasques cette saison avec 5 réalisations dans la compétition. Jordi Mboula, blessé à Molde et donc absent lors des huitièmes de finale, a lui marqué 4 buts. Il n'est plus qu'à 3 longueurs de Borja Mayoral joueur du Real Madrid et co-meilleur buteur de l'histoire de la Youth League avec 15 réalisations en deux éditions, à égalité avec Roberto Nunez (ex-Atletico). Le jeune espagnol ne pourra plus battre ce record détenu par ses compatriotes car c'était la dernière année où il pouvait jouer cette compétition. 

Classement des buteurs Rouge et Blanc (17 buts) : 

Nabil Alioui 5 buts
Jordi Mboula 4 buts
Adrien Bongiovanni 3 buts
Mehdi Zerkane, Moussa Sylla, Boris Popovic, Leroy Abanda, Kilian Senkbeil (CSC), Jonatan Strand Byttingsvik (CSC) 1 but

L’entraîneur de cette équipe, Frédéric Barilaro, a réagi à l'issue du parcours de ses joueurs sur le site officiel du club : « Au vu de la physionomie du match, on est forcément déçus. Surtout en deuxième mi-temps, avec notamment les deux occasions de Nabil Alioui à la toute fin. Après, dans le contenu, on a fait ce qu’il fallait. On a donné une bonne image du club, de Monaco. On méritait de gagner. Ça aurait été bien d’aller en quarts de finale, de faire un tour de plus que l’an passé. Mais le bilan est quand même positif. On a d'abord fait de bonnes choses en phase de poules, même si on a mieux commencé que terminé. Puis, on a répondu présent à Molde et ici. Pas mal de joueurs ont montré de très belles choses. Il ne faut pas oublier que la Youth League est la compétition la plus relevée de la catégorie. Maintenant, on ne le répétera jamais assez : pour continuer à progresser et atteindre le niveau encore au-dessus, il faut bosser et encore bosser. »