Falcao : « Ce n'est pas une revanche, c'est une opportunité »

Ligue 1 / 02/02/2018 - 15h31 / Par Thomas S.
  


La cruciale semaine de l'AS Monaco s'est jusqu'ici bien déroulée, avec un résultat nul (2-2) ramené du Vélodrome dimanche dernier et une qualification convaincante (2-0) en finale de Coupe de la Ligue obtenue devant le Montpellier de Souleymane Camara. Pas le temps de se réjouir toutefois pour les Rouge et Blanc, avec le troisième épisode à venir : la réception de l'Olympique Lyonnais, dimanche soir à 21 heures. La traditionnelle conférence de presse d'avant-match a permis au coach Leonardo Jardim et à son capitaine Falcao de donner leur ressenti sur ce match.

Pour le coach asémiste, « l'objectif est bien sûr de bien terminer la semaine. Nous viserons la victoire, comme à chaque match. Ce sera une rencontre équilibrée entre deux bonnes équipes. En jouant à domicile, nous espérons prendre les 3 points. On travaille toujours pour prolonger les bonnes séries. Les joueurs seront motivés et voudront donner le maximum pour ce match » . En ce qui concerne la composition du groupe pour dimanche soir, il reste encore quelques doutes : « Sidibé est un peu malade, il viendra peut-être avec nous, on ne sait pas encore. Diakhaby et Lemar restent incertains, Benaglio, Adama Traoré et Ghezzal sont blessés. » Malgré les absences, Jardim se félicite d'avoir restreint l'effectif au cours du mercato récemment achevé: « L'effectif est plus resserré aujourd'hui, c'est un avantage. Quand tu as beaucoup d'options, c'est mieux de jouer tous les trois jours. Pour les mois à venir, c'est plus simple de travailler avec un groupe plus réduit pour préparer les matches. »

Après avoir loué le travail de son homologue lyonnais - « Génésio fait du bon travail, il réalise une saison très positive. La qualité d'une équipe reflète toujours un petit peu la qualité de son entraîneur » - le technicien lusitanien a, malgré l'importance de l'opposition à venir, insisté sur le fait que le résultat ne déterminera en rien le classement au soir de la 38ème journée : « Tous les matches sont importants, peut-être plus entre équipes qui partagent le même objectif. Mais même après ce match, rien ne sera terminé, il y en aura beaucoup d'autres. Ce sera serré jusqu'en avril-mai. » Un constat partagé par son buteur colombien : « Les trois équipes vont lutter jusqu'à la fin, il faudra se battre à chaque match pour essayer d'atteindre la deuxième place. »

Autre point d'accord entre les deux hommes : ne pas aborder ce match avec un esprit de revanche. Pour Jardim, « le football ne marche pas comme ça, chaque match a son histoire. Ils nous ont battu deux fois 3-2, à chaque fois les dernières minutes ont tourné à leur avantage, j'espère que cette fois ça penchera de notre côté ». Même son de cloche pour El Tigre, pour qui « Lyon fait une grande saison, comme Marseille. Les dernières rencontres contre l'OL, c'est du passé, nous ne nous concentrons que sur la façon dont gagner celui de dimanche. Ce n'est pas une revanche, c'est une opportunité dans la lutte pour la deuxième place » .

Les journalistes présents dans la salle de presse ont profité de la présence de Falcao pour l'interroger sur sa récente période de disette, avant son doublé mercredi contre Montpellier : « Les attaquants ne peuvent pas scorer tout le temps, je n'ai passé que trois matches sans marquer. J'ai connu plusieurs moments comme ça dans ma carrière, avec mon expérience, je peux rester tranquille, je sais que la réussite finit toujours par revenir. C'est difficile de maintenir un même niveau de performance sur toute une saison, ce sont des moments qu'il faut affronter, c'est valable dans le foot comme dans la vie. » Un point de vue partagé par son entraîneur : « Tous les grands attaquants connaissent des périodes de quelques matches en marquant moins, même Cristiano, Messi...Quand on est habitué à voir les joueurs empiler les buts et qu'ils s'arrêtent quelques matches, ils ont envie de retrouver ça, c'est normal. »

Ce manque de réussite sur les derniers matches a été pour de nombreux observateurs mis sur le compte du système de jeu à une seule pointe, où le goléador serait moins à son aise. Un constat pas forcément partagé par l'intéressé : « Les joueurs doivent être capables de s'adapter. Nous avons suffisamment d'intelligence et de qualités pour ça, même s'il faut parfois un peu de temps pour s'améliorer. Surtout en ayant changé beaucoup de joueurs ces derniers mois. Certains ont besoin de quelques matches pour s'adapter, certains d'un an, c'est normal. Toutes les équipes ont des hauts et des bas, il faut savoir garder la confiance quoiqu'il arrive. »

Comme il est malheureusement de coutume depuis le mois de septembre, le spleen de Fabinho suite à son transfert avorté cet été a encore été évoqué. Le regain de forme du Brésilien sur les derniers matches donne toutefois de quoi répondre à son entraîneur : « Il ne fait pas une mauvaise saison. Il a été à un tel niveau sur la plupart des matches l'année dernière que dès qu'il est un peu en dessous, on le critique. Mais ses qualités sont toujours là. » Son capitaine a lui aussi pris sa défense : « Cela fait cinq ans qu'il donne tout pour Monaco. Il a peut-être eu envie d'une autre expérience, mais il est avec nous, et je suis content qu'il revienne bien en ce moment. Sur le terrain et dans le vestiaire, je le vois toujours heureux ici. C'est un joueur très important pour nous, et un professionnel exemplaire. »

En conclusion, le numéro 9 du Rocher, titulaire lors du dernier match malgré sept points de suture posés dimanche soir après un geste non-sanctionné du défenseur marseillais Rolando, a adressé un message aux arbitres de Ligue 1 : « Les arbitres devraient peut-être un peu plus protéger les joueurs, dans l’intérêt du football. A Marseille, je me doute que Rolando n'a pas l'intention de me faire mal, mais ça peut donner des situations dangereuses, et l'arbitre ne sort pas de carton, comme il y a 4 ans lors de ma blessure au genou. Ces situations peuvent s'éviter. »


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an