Jardim : « La tactique ? Un but de plus que l'adversaire »

Coupe de France / 22/01/2018 - 14h09 / Par Geoffroy B.
  


Le championnat entre parenthèses après avoir obtenu les trois points, l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco s'affronte pour le choc des seizièmes de finale de la Coupe de France. Après Nice en Coupe de la Ligue, les azuréens ne sont pas plus vernis en Coupe de France. La victoire finale dans l'une de ses compétitions passera forcément par des obstacles de taille ; l'OL en est un de premier choix. Pour la traditionnelle conférence d'avant-match, Leonardo Jardim et Diego Benaglio participaient au jeu des questions/réponses avec les journalistes afin d'évoquer ce choc diffusé mercredi soir à 21h05 sur France 3.

L'entraîneur a eu l'honneur de commencer les hostilités et il a été particulièrement attentif à la victoire lyonnaise de dimanche soir face au leader du championnat : « Lyon est une belle équipe, nous le savons bien. Ils ont fait un gros match contre le PSG. On va jouer avec les mêmes ambitions que d’habitude : gagner et se qualifier ». Mais pour lui pas vraiment de surprise : « Si nous revenons en arrière, au mois d’août je disais déjà que cette année il y aurait plus de compétition pour la 2ème et la 3ème place, et que Paris aurait un avantage très fort par rapport aux autres concurrents ». Cependant, malgré les prestations XXL des Lyonnais ces derniers temps, le Portugais n'en a cure : « Il n’y aura pas de favori mercredi, c’est un match, ce sera du 50-50 ». Avec sa malice habituelle, le natif de Barcelona n'a rien laissé comme indice sur la stratégie mise en place face à l'OL : « La tactique ? Un but de plus que l'adversaire ».

L'homme de Madère appréhende néanmoins les échéances à venir et le calendrier dense de l'ASM, et annonce ainsi quelques changements dans sa composition de départ : « Nous allons essayer de jouer à fond, en faisant un peu de turnover. Nous avons encore beaucoup de matchs après, dès dimanche contre l’OM. Je crois en tout mon effectif. Il y aura un peu de rotation ». Le nombre de joueurs indisponibles n'arrange pas l'équation mais le technicien lusitanien a plus d'un tour dans son sac : « Ce mois de janvier est très plein, il y a beaucoup de matchs et nous devons résoudre beaucoup de problèmes : les blessures de Carrillo, Jemerson, Diakhaby, Jorge... Nous devons bien gérer ces moments-là. […] On va essayer de bricoler un peu ».

A l'image de son entraîneur, Diego Benaglio estime que la partie reste tout à fait ouverte : « Je ne pense pas qu’il y a un favori pour mercredi. Les deux équipes ont montré qu’elles étaient capables de faire des grands matchs depuis le début de la saison ». Pour le portier, la Coupe de France est bien évidemment l'occasion de grappiller du temps de jeu : «  Pour moi c’est toujours un grand plaisir de jouer, peu importe l’adversaire. Forcément c’est un peu différent de jouer contre Lyon que contre Yzeure sans leur manquer de respect bien sûr. »

Même si les Gones sont sur une belle dynamique : « Je savais déjà avant le match d’hier de Lyon que ce serait un match difficile mercredi. Lyon joue avec beaucoup de confiance. Ils sont dans un très bon moment. » l'international suisse estime que le collectif asémiste a toutes les cartes en main pour l'emporter : « On doit se concentrer uniquement sur nous. On devait gagner hier, on l'a fait. Le plus important c’est de rester concentré sur notre travail. Maintenant l’objectif c’est de passer mercredi. […] Je ne trouve pas qu’il y ait de la fatigue dans le groupe, mais c’est vrai que le calendrier de janvier est très costaud. »