Fabinho : « Pas l'intention de partir cet hiver »

Joueurs / 18/01/2018 - 14h20 / Par Thomas S.
  


Le milieu de terrain de l'ASM Fabinho a accordé une interview au média brésilien Globoesporte, dans lequel ont été évoqués, de nouveau, son transfert avorté à Paris lors du dernier mercato estival, et son rapport à la sélection brésilienne à quelques mois de la Coupe du Monde. Morceaux choisis.

Souvent présent dans les listes sous l'ère Dunga, le natif de Campinas ne bénéficie pas du même crédit auprès de son successeur Tite. Celui-ci le considère exclusivement comme un latéral droit, malgré son repositionnement depuis 18 mois au milieu de terrain, où les Casemiro, Fernandinho, Paulinho et Renato Augusto, entre autres, trustent les places disponibles dans l'esprit du coach brésilien : « Avant, quand je n'étais pas convoqué, cela me contrariait, je pensais que vu mon niveau de jeu, je méritais une opportunité. Maintenant je suis plus calme, je fais mon travail en donnant le meilleur de moi-même. Si je suis convoqué un jour, je serais prêt. »

Imagine-t-il encore une chance d'être présent dans la liste pour le Mondial en Russie ? « C'est difficile d'estimer mes possibilités, mais je sais qu'elles sont moindres que celles des joueurs appelés plus souvent ces derniers temps. Même s'il y a peu de chances, il y a toujours une raison d’espérer. Mais je sais qu'il reste peu de temps à Tite pour essayer des choses. » Comble de la malchance, des assistants de ce dernier étaient présents au stade Louis-II mardi contre Nice, match pour lequel le numéro 2 asémiste...était suspendu. Les observateurs ont néanmoins pu observer la prestation de Jorge.

Son absence de la Seleçao remonte à 2016, période qui coïncide avec la victoire des Brésiliens aux Jeux Olympiques qu'ils organisaient. Initialement convoqué pour la compétition, Fabinho avait été retenu par le staff monégasque en raison des échéances cruciales qui se présentaient (championnat débuté et, surtout, tour préliminaire de Ligue des Champions). En serait-il autrement aujourd'hui s'il avait été de la partie ? « Si j'avais été aux Jeux Olympiques, si j'étais encore latéral... Avec des si, on fait beaucoup de choses. J'ai été ravi de voir la sélection l'emporter, avec certains de mes amis. J'ai bien sûr pensé que j'aurais pu être là, écrire l'histoire avec eux, mais aujourd'hui je n'y pense plus, j'ai tourné la page. »

Sans le désigner nommément, le joueur arrivé sur le Rocher en 2013, a ensuite reconnu avoir été très proche du Paris-Saint-Germain l'été dernier : « J'ai été très proche d'une équipe, mais Monaco m'a bloqué et n'a pas voulu me laisser quitter le club, arguant que j'étais un joueur trop important pour l'équipe. J'ai tout fait pour partir, mais cela ne s'est pas fait. L'idée était de continuer dans le football français. » Si l'idée d'un départ trotte toujours un peu dans sa tête, il reste toutefois hautement improbable de ne pas le voir terminer la saison sur le Rocher : « Je n'ai pas l'intention de partir cet hiver. De toute façon Monaco ne me libérerait que contre une somme très inhabituelle. Il y aura probablement plus de possibilités cet été. S'il y a des offres intéressantes comme l'été passé, nous parlerons avec le club et chercherons une solution qui conviendra à toutes les parties. »

Globoesporte

Commentaires
Fabinho : « Pas l'intention de...
Recharger commentaires
 

Fabio Henrique Tavares


Accéder à la fiche du joueur