Jardim : « Les qualités de nos joueurs ont fait la différence »

Coupe de France / 07/01/2018 - 11h08 / Par Ophély M.
  


Après la qualification monégasque pour les 16èmes de finale de la Coupe de France sur le terrain de Moulins-Yzeure, les entraîneurs Leonardo Jardim et Stéphane Dief ainsi que le capitaine du soir Andrea Raggi ont réagi.

Leonardo Jardim (AS Monaco TV) : « Premièrement, les personnes qui connaissent bien le foot savent que ce n'est pas facile de jouer contre les équipes de ce niveau surtout à l'extérieur. Deuxièmement, ce n'est pas facile contre ces équipes sur un terrain comme celui-là, un terrain où le ballon ne peut pas circuler. C'est toujours du duel et de l'engagement. En deuxième mi-temps, nous sommes rentrés avec plus d'engagement et ça a tout changé parce qu'avec le même engagement que l'adversaire, les qualités de nos joueurs ont fait la différence. On a deux jours de récupération avant le derby, l'objectif est de qualifier l'équipe. Nous avons besoin de bien travailler. De l'autre côté, Nice a les mêmes ambitions en Coupe de la Ligue, mais nous allons faire tous les efforts pour se qualifier même à l'extérieur. Nice va jouer à fond la Coupe de la Ligue parce qu'ils sont éliminés dans les autres compétitions (en Coupe de France uniquement, ndlr). Il faudra faire attention et donner notre maximum, car l'objectif, c'est la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. »

Andrea Raggi (AS Monaco TV) : « Cela ne s'est pas très bien passé ce soir. On a beaucoup travaillé, cela se passe toujours comme cela en Coupe de France. Quand on joue contre des petites équipes, elles te donnent beaucoup de travail. On s'est compliqué la vie tout seul comme l'année dernière à Chambly. La chose la plus importante aujourd'hui, c'est la qualification. On a fait une première mi-temps catastrophique. On a fait une très bonne deuxième mi-temps et on a gagné le match. Le prochain match c'est un derby, ça va être chaud. On veut gagner, mais Nice aussi. »

Stéphane Dief (AFP via L'Équipe) : « J'ai plus de regrets que de satisfaction, car nous prenons cinq buts. Que ce soit contre Monaco ou une autre équipe, il y a une petite déception. Nous avons existé une période. Pour gagner, il fallait qu'il y ait ce que nous avons mis, plus de chances ou de réussite et des décisions litigieuses d'arbitrage qui puissent aller dans notre sens. Je suis convaincu qu'il n'y a pas penalty. Carrillo perd le contrôle du ballon et va s'emplâtrer sur le gardien déjà au sol depuis deux secondes. Il y avait 3-2 et nous étions déjà revenus deux fois. Nous les avons fait douter à un moment. Je suis persuadé que nous les avons mis dans les cordes durant 45 minutes. Quand ça accélère ça fait mal. Nous aurions certainement perdu, mais nous aurions pu avoir ce petit goût d'amertume en moins. »


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an