Almamy Touré : « C'est l'état d'esprit qu'il faut avoir »

Ligue 1 / 05/11/2017 - 09h42 / Par Florian R.
  


Face aux médias, après la large victoire obtenue contre Guingamp par Monaco samedi soir (6-0), les entraîneurs des deux équipes et le triple passeur décisif du soir, Almamy Touré, ont réagi. L'état d'esprit retrouvé des joueurs du Rocher a été souligné.

Almamy Touré (L'Équipe) : « On a fait un gros match du début à la fin. On a continué à presser l'adversaire, même si on gagnait. C'est l'état d'esprit qu'il faut avoir et on va essayer de le garder. Je me suis bien senti. Lors du dernier match auquel j'avais participé, j'avais été moins performant (lors du revers à domicile contre Besiktas le 17/10, ndlr). Je me suis remis en question et j'ai bossé. Quand le coach m'a dit que j'allais jouer, je me suis concentré. Lors de mes derniers matches, j'étais moins concentré, ce n'était pas le Almamy que tout le monde connait. Là, j'ai bossé. Je sais que c'est le genre de match que je dois utiliser pour me montrer. Si tu n'enchaînes pas, parfois, ça joue. Mais j'essaye de me concentrer et je ne pense plus au fait de ne pas jouer. Ce soir, j'avais vraiment faim. Ça faisait trois matches que je n'avais pas joué et il fallait que le montre au coach que j'étais là et qu'il pouvait compter sur moi. On est en train de retrouver la force qu'on avait l'année dernière, c'est-à-dire pouvoir compter sur tout le monde. On espère continuer comme ça le plus longtemps possible. On a quatre points d'écart avec Paris et on va essayer de leur mettre le plus de pression possible. »

Leonardo Jardim (AFP via L'Équipe) : « On a fait jouer trois joueurs frais pour aider l'équipe. Touré, Adama Traoré et Carrillo ont donné plus de force. On avait dit qu'il fallait faire une première période forte, les joueurs l'ont fait afin de parvenir à gérer durant la deuxième. Je suis content de ça. Le plus important est de bien jouer à chaque fois. J'ai donc félicité Almamy Touré. Son match a racheté ses dernières sorties où il avait été moins performant. Ghezzal ? Je l'ai félicité. Il a pris le ballon, a percuté et a provoqué. J'attends des accélérations et pas seulement un jeu de passes. C'est cette agressivité offensive que j'attends de lui. Il a la qualité individuelle pour faire ça. (Concernant la dépendance à Falcao) Comme quoi on se trompe. C'est un groupe. Je l'ai toujours dit et le dirai toujours. Bien sûr que j'aimerais que Radamel soit toujours là. Guido a marqué deux fois et provoqué un penalty. (Concernant le duel à distance avec le PSG que Monaco va recevoir le 26/11) Après 12 matches, Paris est au-dessus des autres. Derrière, il y a des bonnes équipes. Nous, on maintient le niveau. Mais je ne pense pas à Paris maintenant. On est à quatre points. Ce sera un match très important pour rester à un point. Mais d'abord il faudra gagner à Amiens. »

Antoine Kombouaré (AFP via L'Équipe) : « On a honte quand on prend 6-0. Cela fait un set à zéro. On peut être inquiet, oui. Mais on n'est pas en danger aujourd'hui au classement. On n'a pas les soucis de Metz. Il n'y a donc pas à se mettre la pression. Pourtant, on n'a pas été bon et on est tombé sur une AS Monaco terriblement efficace. Le premier but a déclenché le reste. Ils ont pris confiance et on a été à côté de la plaque défensivement. À la mi-temps, j'étais en colère. Je le suis encore. J'aurais pu sortir les onze joueurs. On pensait que Monaco serait entamé physiquement après son match de Ligue des Champions mercredi, on devait entrer avec plus de vitesse et de volonté dans les duels. C'est l'inverse qui s'est passé. On ne va pas incriminer un ou deux joueurs, c'est tout le monde. Et moi aussi. Au-delà de la technique et la tactique, les premiers ingrédients à mettre, c'est de gagner les duels. On ne jouera pas Monaco tous les week-ends. On va travailler pour retrouver des guerriers. A nous de nous rebeller pour retrouver une défense solide, la victoire, et aussi le sourire. Monaco nous a surclassé. On retourne à nos chères études. »


Commentaires
Almamy Touré : « C'est l'état ...
Commentaires
Monaco 6 - 0 Guingamp
Recharger commentaires
Chargement des commentaires