Jardim : « Bricoler un peu pour trouver l'équilibre »

Ligue 1 / 26/10/2017 - 15h34 / Par Florian R.
  


En milieu de journée, Leonardo Jardim et Jemerson ont répondu aux questions des journalistes en conférence de presse avant leur déplacement sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (samedi à 17h00). Avant cette rencontre importante du Championnat de France, il n'est pas question de se focaliser sur un autre objectif, et plus précisément sur le décisif Besiktas-Monaco de la semaine prochaine en Ligue des Champions.

En préambule, Jardim a commenté les nombreuses absences avec lesquelles il devra composer ce samedi face aux Girondins, et notamment celle de Falcao : « C'est le foot. Un jour tout le monde est disponible, une autre fois, il manque des joueurs. Pour cela, nous avons un effectif et des joueurs qui jouent moins pour jouer. [...] Mon travail, c'est bricoler un peu pour trouver l'équilibre. Je ne perds pas mon temps à penser au passé. Je pense qu'aux joueurs qui sont aptes et je cherche un équilibre avec eux. »

Par ailleurs, le technicien lusitanien a évoqué le futur adversaire aquitain : « On va jouer contre une belle équipe de Bordeaux. Elle a fait un bon championnat l'an dernier. Cette année, c'est une équipe plus équilibrée, plus forte et bien renforcée. Elle a un milieu plus stable, deux excentrés de grande qualité, une ligne défensive avec l'expérience de Toulalan et un bon gardien. Ce sera un beau match que nous aurons besoin de jouer à fond. » Questionné plus précisément sur la dépendance des hommes de Jocelyn Gourvennec au Brésilien Malcom, qui a manqué à son équipe lors du revers subi par les Bordelais contre Amiens (1-0) le week-end dernier, Jardim a botté en touche, invoquant « un bel effectif avec des jeunes qui progressent ».

Confirmant le retour de Jovetic dans le groupe, mais confronté au manque de rythme du Monténégrin ainsi qu’aux absences conjuguées de Carrillo et Falcao, l’ancien entraineur du Sporting Portugal a parlé de Keita Baldé, sur lequel il s’appuiera donc au Matmut-Atlantique : « Keita est un joueur de qualité. Il n’a pas joué durant 4 mois, n’a pas fait de présaison. Aujourd'hui, il démontre ses qualités mais il n'est pas encore au maximum. Il a une grande marge de progression et il travaille pour ça. A Lyon en pointe, il a fait un match positif. Comme excentré contre Caen aussi. Il n’est pas encore capable de tenir 90 minutes avec la même intensité, il besoin de gagner du rythme, d'augmenter sa condition mais je crois beaucoup en lui. C'est notre travail de l'aider à arriver à un top niveau. […] C’est un joueur avec de la mobilité qui aime jouer dans le couloir ou en pointe. […] C'est bien d'avoir un joueur comme ça qui offre des solutions » a complété Jardim au sujet du Sénégalais.

Attention, Baldé n’est pas la seule carte sur laquelle souhaite miser le coach en terre bordelaise. Il souhaite aussi retirer les leçons du dernier match de l’ASM face au SM Caen où « l'équipe est restée équilibrée » dans un schéma en 4-2-3-1. Malheureusement, au niveau offensif, l’homme de 43 ans a d’ores-et-déjà confirmé qu’il ne pourrait certainement pas aligner le performant trident Baldé-Lemar-R.Lopes derrière un numéro 9, du fait de l’absence de Falcao. Une composition avec Diakhaby à gauche et Baldé devant pourrait être envisagée. Il faudra donc à Jardim trouver d’autres solutions, « ne pas penser à Besiktas » qui est le second match important des prochains jours et conserver la ligne habituelle du "match après match" en somme.

Après son entraineur, Jemerson est intervenu. Large sourire aux lèvres, le défenseur central s'est d'abord contenté de répondre aux questions posées sans réelle plus-value pour tirer des conclusions, ou davantage d'informations au niveau de l'actualité entourant le club. Il faut surtout retenir que le numéro 5 de l'ASM, qui vient d'être à nouveau appelé avec son pays pour deux matches amicaux, vise une présence dans le groupe brésilien pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Il y travaille : « Pour participer à la Coupe du Monde, il faut être performant. Faire partie des 23 est un grand honneur mais il faut continuer à travailler. » Néanmoins, Jemerson regrette à demi-mot l'absence de Fabinho lors des rassemblements de la sélection : « Ce n'est pas évident de parler d'un autre joueur. Le sélectionneur Tite fait ses choix mais Fabinho aura certainement sa chance à un moment donné. »

Aussi interrogé sur la possibilité de quitter le Rocher à l'avenir pour un club au statut plus important que celui de l'ASM, selon les mots des journalistes présents en salle de presse, le natif de Jeremoabo a confirmé être conscient du contexte dans lequel il évoluait : « Avant de venir, je connaissais le projet de Monaco. C'est un club qui forme ses joueurs pour qu’ils deviennent de grands joueurs. Les bonnes choses arriveront avec le travail. Mon rêve est de participer à la Coupe du Monde et d'évoluer dans un grand championnat. Mais, pour le moment, je suis concentré sur l'AS Monaco. »

 


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Jemerson de Jesus Nascimento


Accéder à la fiche du joueur