Ghezzal : « Je suis là pour évoluer sur le côté droit »

Joueurs / 08/09/2017 - 11h01 / Par Florian R.
  


Présenté dans l'après-midi de jeudi par l'AS Monaco (voir par ailleurs), Rachid Ghezzal s'est ensuite confié à Christophe Dugarry dans l'émission de radio Team Duga sur RMC. Le milieu offensif algérien a parlé de son arrivée en Principauté mais aussi de son départ de l'Olympique Lyonnais.

A l'image de ce qu'il disait plus tôt dans la journée de jeudi, Ghezzal a souhaité prendre son temps malgré « un mercato assez agité » : « J'ai beaucoup insisté pour prendre mon temps, j'arrive à un âge ou ce choix était déterminant pour la suite de ma carrière. C'était aussi la première fois que je connaissais ce genre de situation de quitter un club. J'ai passé 25 ans à Lyon. J'ai donné ma priorité à la France et quand on part de Lyon pour rester en France, on n'a pas énormément de choix si on veut évoluer. L'AS Monaco est vraiment le compromis idéal pour moi à tous les niveaux. »

En fin de contrat à l'OL à la fin du mois de juin, le joueur de 25 ans n'est pas amer malgré des tractations qui n'ont pas permis de prolonger son aventure dans le Rhône : « Je ne suis pas parti en froid à cause du coach ou du président. C'était vraiment un souhait pour moi de changer d'air. Je sentais que c'était le moment, j'arrivais à un âge où je sentais que j'avais besoin de connaître autre chose. C'était aussi le souhait du club, pas de se séparer de moi, mais de changer d'air. Il y a eu beaucoup de départs et d'arrivées. L'OL entre dans une nouvelle ère et moi aussi j'avais besoin de changer. »

Désormais Monégasque, l'international algérien s'est dit satisfait d'avoir rejoint l'ASM malgré un mercato incertain : « Je trouve que l'AS Monaco a cette capacité de rarement se tromper sur son recrutement. Malgré tous les départs, on a super bien démarré la saison. Il fallait garder la dynamique de la saison passée. Le coach est resté et c'était primordial. J'ai pu parler avec lui qui m'a concrètement dit qu'il pouvait me faire évoluer et passer un pallier. Il a des idées fortes qu'il veut faire respecter et sur lesquelles il insiste. D'après mes sensations et mes qualités, je suis là pour évoluer sur le côté droit » a-t-il ajouté sur une question portant sur son positionnement sur le terrain.


Commentaires
Ghezzal : « Je suis là pour év...
Recharger commentaires
Chargement des commentaires