Compte-rendu de la présentation des 4 dernières recrues

Transferts - Club - Joueurs / 08/09/2017 - 10h00 / Par Florian R.
  


A l'instar de ce qui avait été réalisé pour les cinq premières recrues de l'été au Fairmont à la fin du mois de juillet, une conférence de presse s'est tenue pour présenter les quatre néo-Monégasques Diakhaby, GhezzalJovetic et Baldé. En compagnie de Vadim Vasilyev, les quatre joueurs offensifs étaient au Monte-Carlo Bay Hotel ce jeudi en fin d'après-midi. Compte-rendu.

Vasilyev : explications au sujet du dossier Mbappé et satisfaction post-mercato

Vadim Vasilyev a pris la parole en premier pour évoquer les arrivées conjuguées de Stevan Jovetic, Keita Baldé, Adama Diakhaby et Rachid Ghezzal, « des recrues de grande qualité qui s'inscrivent parfaitement dans notre stratégie. Ils ont du talent, de l'expérience et ont tous été demandés par d'autres clubs. Ils ont tous choisi de venir à Monaco et je les félicite. Le mercato fut très long et compliqué mais je pense qu'il est réussi » a ajouté le dirigeant russe. 

Ensuite, il fut largement question du départ de Kylian Mbappé au Paris-SG. Vasilyev a bien confirmé qu'au départ, l'idée était que le joueur reste en Principauté, comme Mbappé lui-même l’avait confié lors de sa conférence de presse de présentation par le PSG avant-hier : « Oui, au début, c’était l’hypothèse qu’il reste à Monaco. J’ai toujours dit ça, jamais le contraire. Il y a eu plusieurs événements qui se sont passés, plusieurs discussions, plusieurs réunions. Et à un moment donné, il a pris sa décision de rejoindre le Paris-SG. J’ai bien écouté les arguments de Kylian et de sa famille, a ajouté le vice-président de l'ASM. Ce n’était pas ma volonté qu’il parte à Paris, c’est vrai. Mais je l’ai compris. Et je respecte beaucoup Kylian, le joueur et l’homme. J’ai beaucoup de respect pour sa famille, avec laquelle on avait une relation très proche et respectueuse, surtout avec son père Wilfried. A un moment donné, quand la décision a été prise, il fallait trouver l’accord avec le PSG. Toujours à des conditions qui sont cohérentes avec les propositions des autres clubs. Maintenant, je lui souhaite le meilleur. C’est un joueur qui a tout pour devenir l’un des meilleurs du monde. Je suis très content qu’il ait inscrit une belle page de notre club. Kylian a confirmé que notre centre de formation reste l’un des meilleurs du monde. Maintenant c’est un joueur du PSG, je préfère parler de nos recrues et de la saison à venir. »

Questionné sur le fameux « évènement » évoqué par Mbappé lors de sa présentation par le PSG qui aurait précipité son départ vers la capitale, Vasilyev tempère : « Je pense qu’il y a eu plusieurs événements. Pas un, pas deux. C’est plutôt à lui de s’exprimer sur ça, s’il veut. Pour moi, le mercato était très long, très compliqué. C’était compliqué pas seulement pour lui, mais pour les autres joueurs ici. Il faut tourner la page et se concentrer sur notre saison à venir. »

Ensuite interrogé sur l’onéreux transfert de Keita Baldé en provenance de la Lazio de Rome, chiffré à 30 M€, le porte-parole du club princier s’est justifié : « On ne se fixe pas de limite mais on ne dépense pas des sommes qui peuvent être dépensées par des clubs comme le Real ou Paris. Pour nous, ce sont des sommes très très importantes. Comme pour Youri Tielemans (acheté pour 23 M€, ndlr). On analyse au cas par cas, compte tenu des circonstances. Chaque transfert est différent d'un autre. » Malgré les montants dépensés et s’il considère disposer d’une équipe « très forte, une belle équipe », le natif de Moscou a une nouvelle fois demandé du temps pour juger la qualité de l’effectif monégasque pour cette nouvelle saison qui a débuté : « Quand vous avez autant de départs et d'arrivées, il faut laisser du temps pour que la mayonnaise prenne. On ne peut pas espérer un miracle, je ne sais pas si cela va prendre des semaines ou des mois. Je reste convaincu que nous avons une équipe compétitive qui peut aller très loin dans chaque compétition. Si on peut gagner le titre ? Tout le monde à la réponse et sait qui est le grand favori cette année. Je suis très content de l'équipe que nous allons avoir cette saison. »

Recentré sur les départs "avortés" de Fabinho et Thomas Lemar durant l’été, l’homme de 51 ans a dû une nouvelle fois donner des explications : « Je n'ai jamais caché mon souhait de voir les deux rester avec nous. On parle, à mon avis, des deux meilleurs milieux du Championnat. Je suis ravi de les voir faire encore une saison avec nous. Il y a bien sûr des clubs qui ont manifesté leur intérêt et qui ont fait des offres très importantes, même lors du dernier jour du mercato. Je suis heureux aussi de dire que les conditions n'étaient pas réunies. Bien sûr que lorsqu'ils sont sollicités, c'est très difficile pour la plupart des joueurs. Fabinho est content, et a bien compris pourquoi il restait. Je pense que c'est très clair dans sa tête et qu'il va faire une belle saison avec Monaco. »

Jovetic en toute discrétion, Baldé avec assurance

Présents aux côtés de Vadim Vasilyev lors de la première partie de cette conférence de presse organisée hier, Stevan Jovetic et Keita Baldé ont évoqué leur arrivée en Principauté et bien sûr leurs objectifs personnels. 

Timide face aux journalistes, le Monténégrin a confirmé des contacts avec l'Olympique de Marseille durant l'été mais d'autres arguments ont favorisé l'ASM : « La possibilité de disputer la Ligue des Champions et le fait d'arriver dans une équipe tout juste titrée ont pesé dans mon choix de l'AS Monaco. » Après avoir brièvement retracé sa carrière entre Florence, Manchester, Milan et Séville, l'avant-centre de 27 ans s'est dit « prêt à jouer avec Monaco. J'ai fait une bonne préparation, je viens de marquer un but de faire une passe décisive avec ma sélection. Je me sens bien. »

Pour sa part, l'international sénégalais a justifié l'option monégasque : « On a évoqué des offres de la Juventus, de l'Inter et d'autres clubs pour moi mais la seule offre concrète est venue de Monaco. Avec mon agent, nous avons estimé que c’était la meilleure option pour moi. Je suis un jeune joueur, j’ai 22 ans. Mon objectif est de grandir en tant que joueur, poursuivre mon apprentissage après 5 années en Serie A où je viens de marquer 16 buts en une saison. Je n’ai pas joué avec la Lazio cet été à cause du mercato, j’ai été appelé en sélection avec le Sénégal, mais je n’ai pas beaucoup joué non plus. Je vais faire mon maximum pour être prêt rapidement et pour aider l’équipe. Le beau jeu pratiqué par l'AS Monaco et le fait de disputer la Ligue des Champions ont joué dans ma décision de signer », a-t-il ajouté au moment de commenter son état de forme.

Souvent qualifié de "phénomène", Baldé justifie cette étiquette en estimant avoir « beaucoup travaillé » dans sa jeune carrière et considère que cela est « une bonne chose ». Ce qui n'est pas le cas des comparaisons qui fleurissent déjà entre Kylian Mbappé et lui : « Je ne connais pas Kylian Mbappé personnellement. Je crois que c'est un très très bon joueur. Je ne viens pas me substituer à quelqu'un. Mbappé à son propre style de jeu, j'ai le mien. Je viens faire l'histoire de ce club, aider toute l'équipe, l'entraineur et tout le monde ici pour rendre la confiance qui m'a été donnée. Je ne viens pas pour que l'on me compare à Kylian Mbappé ou à quelqu'un d'autre. J'espère valoir plus de 30 M€ dans le futur. L’histoire de ce club parle d’elle-même. Beaucoup joueurs y ont évolué avant de partir. J'ai un contrat de 5 ans, je vais faire mon maximum pour aider l'équipe et pour progresser. »

Diakhaby et Ghezzal, histoires d'intégration

Seuls face aux caméras pour la deuxième partie de cette conférence de presse, Adama Diakhaby et Rachid Ghezzal ont parlé de leur intégration au sein de l’effectif, eux qui sont sous contrat avec l’AS Monaco depuis plusieurs semaines déjà et qui ont effectué de beaux débuts sur leurs nouvelles couleurs.

Le joueur passé par Caen et Rennes considère son acclimatation réussie : « Rachid et moi nous sommes plutôt bien intégrés. On a bien été accueillis par nos coéquipiers et l'ensemble du club. C'était important pour nous. Comme l'effectif a beaucoup bougé durant le mercato, il fallait garder une bonne alchimie avec des joueurs de qualité à chaque poste. On est dans la continuité de la saison dernière et il faut continuer comme cela. »

A titre personnel, celui qui peux « jouer attaquant comme sur le côté » et dont le coach Jardim pense que les qualités « ressortiront plus en tant que second attaquant aux côtés de Falcao ou d'un autre » est conscient qu’il va devoir batailler pour gagner sa place, d’autant plus avec les récentes arrivées de Jovetic et Baldé : « Quand j’ai signé, je savais que le mercato n’était pas fini que d'autres joueurs étaient susceptibles d'arriver. A moi de prouver que je peux avoir ma place sur le terrain. J'ai un profil différent des autres, qui se rapproche plus de celui de Keita Baldé sûrement, mais différent de Falcao, Guido ou Stevan Jovetic. »

Questionné sur son potentiel, le nouveau numéro 15 de l’AS Monaco voit son avenir guidé par le travail : « Chaque joueur professionnel a sa trajectoire, son destin. Mon job, c'est de faire mon travail sur le terrain et d'être performant à chaque match. Si je dois partir dans un grand club, ce sera dû à mon travail. »

Pour sa part, l’international algérien a apprécié ses premiers instants asémistes : « L’adaptation s’est plutôt bien faite, l’effectif a été pas mal chamboulé. Il reste des joueurs confirmés qui ont un gros statut ici et qui ont pris le rôle de bien nous accueillir. Le coach a aussi mis le doigt sur ce qu'il attendait de nous sur le terrain. On a bien démarré, on rentre dans un groupe bien huilé, qui tourne bien et c’est toujours plus facile dans ces conditions-là. Le coach a des idées fortes qu’il veut absolument nous faire passer. Il a un plan de jeu qu'il veut qu’on respecte, ça passe beaucoup par les côtés avec des latéraux qui jouent très offensifs. […] Je signe chez le Champion de France et demi-finaliste de la Ligue des Champions. Ça veut quand même dire quelque chose. L'équipe tourne bien et cela fait pas mal de temps déjà. Avoir la chance de jouer la Ligue des Champions encore une fois cette saison, c’est une évolution pour moi, sur le plan de ma carrière et aussi une évolution personnelle. Il y a un effectif de qualité. Ce sera à moi de tout donner pour gagner ma place » a ajouté le milieu offensif.

Transféré pour la première fois de sa carrière, Ghezzal a également commenté son départ (mouvementé) de l’Olympique Lyonnais où il était en fin de contrat : « C'est une situation que je découvre. C'est toujours particulier de quitter un club et je le découvre pour la première fois de ma carrière à 25 ans. C'est un sentiment assez particulier mais ça fait partie de la carrière d'un joueur. Les chemins entre l'OL et moi se sont séparés. C'est une équipe qui a connu des gros bouleversements dans son effectif. J'en ai fait partie comme Tolisso, Lacazette et Gonalons. Il faut aller de l'avant. […] J'ai connu un mercato assez agité. J'ai toujours été serein dans ma tête même cela n'a pas été facile. Surtout au niveau de l'entraînement, c'est ce qui m'a le plus gêné. […] J’ai vraiment pris mon temps pour ne pas faire le mauvais choix. J’aurais pu signer bien plus tôt dans beaucoup d’autres clubs. J’ai bien fait d’attendre pour signer à Monaco. »

A ce sujet, il se disait d’ailleurs que Leonardo Jardim avait repéré son potentiel lors de la dernière défaite subie en Ligue 1, contre Lyon en décembre 2016, où Ghezzal avait réalisé une prestation de haut-vol. L’intéressé estime que cela est plus compliqué qu’il n’y paraît : « Je ne pense pas que le choix de me prendre s'est joué sur ce match. L’AS Monaco a cette réputation de rarement se tromper sur le recrutement, j'espère en faire partie et ce sera à moi de tout donner. »

Avec cette conférence de presse, se clôt la période du mercato estival 2017. Éprouvant pour le club comme pour nous supporters, cette fenêtre des transferts a ouvert une nouvelle ère en Principauté. L'AS Monaco a désormais un nouveau visage et, forte de son début de saison réussi, elle va enfin pouvoir travailler dans la sérénité. C'est finalement ce qui la caractérise le mieux.


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Fabio Henrique Tavares


Accéder à la fiche du joueur