Leonardo Jardim : « La récompense d'un travail de 11 mois »

Transferts - Club - Joueurs / 22/05/2017 - 14h42 / Par Florian R.
  


Au cours d'une émission exceptionnelle consacrée à l'AS Monaco ce dimanche, réalisée au stade Louis-II, Téléfoot a reçu Leonardo Jardim, Valère Germain, Vadim Vasilyev et Kylian Mbappé. L'occasion d'évoquer la fabuleuse saison écoulée mais aussi l'avenir. Condensé des déclarations.

Leonardo Jardim, architecte patient

Le sacre en Ligue 1 : « Ce titre était un moment spécial. Un moment qui récompense un travail de 11 mois. Pour moi, c'est le titre le plus important de ma vie. Je suis très heureux et très content. C'est mon plus beau souvenir professionnel. J'ai fait une carrière comme si je montais des escaliers : j'ai commencé par de petits clubs pour arriver à ce niveau. Je suis passé par la deuxième division au Portugal, puis en Grèce, puis au Sporting. Au Portugal, le plus important, c'est le titre national. »

Les origines de cette saison réussie : « La saison passée a beaucoup contribué à la réussite de celle-ci. Nous avons fait progresser beaucoup de joueurs qui sont aujourd'hui importants pour l'équipe : Bernardo, Lemar, Kylian, Fabinho, Bakayoko aussi. La perte de la 2ème place a été un déclic. Nous avions besoin de quelque chose en plus. Il fallait acheter 3 joueurs pour la ligne défensive, des latéraux notamment. Nous avons fait revenir Falcao et Valère, il y a aussi eu de la réussite avec l'explosion de Kylian après janvier. Cela a donné une qualité à l'équipe pour jouer de cette façon et gagner le championnat. Ce n'est pas une revanche pour moi, 80% des personnes qui parlent de foot ne le connaissent pas. Le foot, c'est un projet, un processus de choses et c'est en ça que je donne beaucoup de valeur à la saison dernière. Lyon avait un meilleur effectif que nous. Leur deuxième place était justifiée. Cette année, nous avons réalisé un travail avec beaucoup plus de qualité et ça a fait la différence. »

Son avenir à Monaco : « Chaque entraîneur, chaque joueur souhaite être meilleur la saison suivante mais tout cela est conditionné. On va parler du futur dans les prochaines semaines et voir ce qu'il va se passer. Tout le monde est très fatigué, il est temps de récupérer. Avec la tête froide, nous prendrons une décision. »

Vadim Vasilyev, dirigeant pragmatique

Son sentiment après la fin de cette saison : « Nous venons de vivre une semaine exceptionnelle, je suis un vice-président très heureux. On a fait un exploit. Il faut juste retenir ce titre avec les nombreux records que nous avons battu. Nous avons marqué l'histoire du football français. […] Il faut profiter. C'est une saison exceptionnelle, il est difficile de répéter cela chaque année mais nous allons tenter de conserver le titre, oui. Merci à tous les supporters monégasques. Merci à tous les supporters français, on a senti la France derrière nous pendant notre parcours européen. »

L’avenir de Leonardo Jardim et les noms de Nuno (Porto), Fonseca (Donetsk) et Favre (Nice) pour le remplacer : « Nous allons discuter dans les prochains jours et nous essayerons de prolonger le contrat de Leonardo Jardim. Je souhaite qu'il reste le plus longtemps possible avec nous. Pour moi, notre coach est Leonardo Jardim et tant qu'il n'a pas dit qu'il souhaite partir, on ne pense pas aux autres. »

L’avenir de l’effectif : « J'essayerai de prolonger et garder la plupart des joueurs. Forcément, il y aura des départs. Ça fait partie du projet et de la vie d'un footballeur, d'un club. Une chose que je peux promettre : nous aurons une équipe compétitive la saison prochaine, ça c'est sûr et certain. Nous allons proposer une prolongation de contrat à Falcao, je confirme. »

Valère Germain, témoin privilégié de l’évolution du club

Rétrospective du chemin parcouru : « C'est un signe du destin parce qu'il y a 4 ans jour pour jour, on avait gagné le titre de L2 contre Le Mans ici. Puis contre Saint-Etienne, 4 ans plus tard. Pour 4 joueurs de l'effectif, cela a une saveur particulière avec Raggi, Dirar et Subasic. On a tout connu avec ce club : on était dans les derniers de L2 il y a quatre ans et demi et, aujourd'hui, on est champions de France. C'est une trajectoire magnifique. »

Le déclic d’une année fantastique : « Le début de saison. Dès les matches amicaux, on a senti qu'il y avait quelque chose de bien. Certes, on n'était pas sûrs de réaliser une telle saison mais il y a eu ce mois d'août où on passe les deux tours préliminaires contre Fenerbahçe et Villarreal. Ça n'a pas été simple, on avait perdu le match aller à Fenerbahçe. Même contre Villareal cela a été compliqué. Puis nous gagnons contre Paris fin août, 3-1 contre le Champion en titre. On s'est dit que cette année pouvait être celle de l'AS Monaco. »

Son avenir en Principauté : « Avec la saison réalisée, il y aura des sollicitations. Je pense qu'il est temps de profiter, on verra après. »

Kylian Mbappé, maturité prouvée

L’ambiance dans le vestiaire cette saison : « On s'appréciait vraiment cette année, il n'y avait pas de semblant. C'était vraiment sincère. Et ça facilite sur le terrain. Quand il y a une course à faire pour le copain, vous avez moins de mal à la faire. On est tous humains et quand on apprécie quelqu'un, on donne sans attendre en retour et ça a donné une différence par rapport aux autres équipes. »

Hommage à son capitaine Radamel Falcao : « Falcao nous a apporté une certaine confiance en nous, une certaine assurance. Au-delà du terrain où on connait la classe du joueur, c'est vraiment en dehors qu'il s'est affirmé en tant que leader. C'est le patron du vestiaire. Il nous indique la marche à suivre et nous sommes contents d'avoir un joueur de cette classe-là dans notre effectif. »

La parcours en C1, terminé en demi-finale : « On est quand même parti des premiers tours préliminaires, je pense que ça ne s'était jamais fait dans l'histoire de la Ligue des Champions. Donc, si ça ne s'était jamais fait, c'est que c'est quelque chose de fort. Il y a toujours ce côté compétiteur qui nous dit qu'on aurait pu faire quelque chose mais cette équipe de la Juve a maîtrisé son sujet. C'est peut-être le futur vainqueur de la C1, et si c'est le cas, on aura moins de regrets. »

Concernant les rumeurs de transfert à son sujet : « Ma priorité était de gagner quelque chose avec mon club formateur. J'ai mis tous les ingrédients pour réussir. Les rumeurs de transfert ont été mises de côté dans un sac, on verra ça pendant l'été. Je réouvrerais ce sac après l'Équipe de France. »

Le lancement de sa saison : « Le déclic a été quand j'ai joué à Manchester City en Ligue des Champions. A partir de là, j'ai commencé à enchaîner les matches. C'était quelque chose de nouveau pour moi. »


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an