Irvin Cardona : « On s'y attendait un petit peu »

Coupe de France / 27/04/2017 - 06h46 / Par Florian R.
  


Tandis que Leonardo Jardim et Valère Germain, à l'instar de Vadim Vasilyev, ont joué les porte-parole de l'AS Monaco pour assumer l'impasse faite sur la demi-finale de la Coupe de France au Parc des Princes (5-0) hier soir, Unai Emery et Marco Verratti ont à peine caché leur sentiment mitigé après ce match gagné. Pour sa part, Irvin Cardona a fait part de sa déception.

Leonardo Jardim (L'Équipe) : « Les personnes qui comprennent le foot, qui savent ce qu'il se passe à ce niveau, savent bien que maintenant Monaco a 5 ou 6 joueurs qui ont de petits ou grands soucis. Si nous jouons avec les mêmes 12 ou 13 joueurs, si nous ne faisons pas ce choix, peut-être que nous n'arriverons pas à la fin de la saison avec 11 joueurs. Nous avons joué contre une équipe qui a 25 joueurs de top niveau, qui peut jouer toutes les compétitions. Nous avons un groupe de 15 joueurs, on ne peut pas faire d'autre choix. On n'a pas le choix. Moi je suis fatigué, mais moi je ne joue pas. C'est une décision de tout le club : dirigeants, staff technique, staff médical. Aujourd'hui, c'était une fenêtre d'opportunité pour nos jeunes, et c'était un message pour nos jeunes de la formation ».

Valère Germain (L'Équipe) : « C'était un match compliqué, Paris a joué très sérieusement. C'est dommage, parce que même si on n'avait pas beaucoup le ballon, on fait 20 premières minutes plutôt cohérentes, avec même une situation de marquer. Leur premier but nous a un peu coupés dans notre élan. Il y a beaucoup de jeunes pour lesquels c'était la première expérience dans le groupe pro ce soir, ça restera une belle soirée pour eux. C'était important pour eux de tout donner. C'est frustrant parce qu'en plus, c'est quand même une demi-finale de Coupe de France. Après, il y a eu tellement de matches depuis le début de la saison, il y en a encore beaucoup qui arrivent, on est en course pour remporter le titre de Champion de France, on est en demi-finales de la Ligue des champions... à un moment, il a fallu faire un choix. Malheureusement, ça a été sur ce match de Coupe de France. Maintenant, j'espère qu'on donnera tout pour remporter quelque chose. [...] De toute façon, tous les matches jusqu'à la fin de la saison vont être compliqués, entre les équipes qui luttent pour leur maintien et celles qui veulent se qualifier pour une Coupe d'Europe. Que ce soit pour Monaco, Paris ou Nice, il va falloir tout donner, et je pense que le club a eu raison d'adopter cette stratégie, de valoriser la formation monégasque et de laisser au repos des joueurs qui avaient beaucoup joué ces derniers temps. [...] On ne sait pas si on aurait gagné ou pas avec nos titulaires, on aurait peut-être accumulé de la fatigue et pas forcément pris les trois points à Toulouse samedi... Il a fallu faire un choix, on verra en fin de saison si ça a été le bon. J'espère que ce sera le cas. Au début de la saison, l'objectif était de terminer dans les deux premiers et d'essayer d'aller loin en Ligue des champions. Maintenant qu'on est en demi-finales, on a envie de gagner ce titre-là. La pression, tout le monde nous en parle depuis le début de la saison mais finalement, on arrive à bien la gérer ».

Irvin Cardona (L'Équipe) : « C'était difficile, on s'y attendait un petit peu. Le résultat est décevant, mais on garde la tête haute et on va jouer le coup à fond jusqu'à la fin de la saison. Il y a eu quelques opportunités, c'est vrai, on a manqué de réalisme de temps en temps. Mais comme j'ai dit, on va continuer de travailler. Notre objectif, c'est le Championnat. La Coupe donne du temps de jeu aux plus jeunes et permet aussi de mettre au repos ceux qui ont l'habitude de jouer. Ce n'est pas plus mal si on veut faire une bonne entame ce week-end contre Toulouse. Franchement, sur le terrain, la différence avec Paris se sentait beaucoup ce soir. On a fait ce qu'on pouvait, on a joué à fond, et malheureusement on a perdu ».

Unai Emery (AFP) : « Pour nous, cette Coupe de France est importante. Nous voulons notre 11ème titre, c'est pour ça qu'on a préparé le match pour bien le jouer et le gagner, et pour montrer à nos supporters qu'on voulait faire un match complet. On a fait un match complet. Nous faisons notre chemin. C'est une demi-finale de Coupe de France, nous avons du respect pour l'histoire de cette compétition et devons gagner pour en décrocher le titre. Quand nous avons commencé cette compétition, être en finale et la gagner était un objectif clair. Je respecte les opinions et le travail de tous les autres entraîneurs. En championnat, Monaco a l'avantage, mais on va continuer à progresser. Aucun joueur n'est blessé ni suspendu, c'est important. Tous les joueurs ont fait un bon travail. C'est important de maintenir la constance collective et individuelle. L'équipe a maintenu le rythme pendant 90 minutes. Nous devrons aller à Nice dimanche avec cette confiance, cette exigence ».

Marco Verratti (AFP) : « Si j'étais un joueur de Monaco, je serais énervé. C'est bien de faire tourner un peu, mais là c'est exagéré ».


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an