Silva : « Une semaine très éprouvante nerveusement »

Ligue 1 / 16/04/2017 - 08h10 / Par Florian R.
  


Dans la zone de presse du stade Louis-II, quelques monégasques ont réagi après la difficile victoire obtenue contre Dijon samedi soir (2-1). Chacun reste conscient du chemin qu’il reste à parcourir pour aller au bout en Championnat.

Benjamin Mendy (Site officiel AS Monaco) : « Plus on se rapproche de la fin, plus il y a aura des matches compliqués comme ça. Nous le savons tous. C'est à nous d'être intelligents et forts mentalement pour prendre les trois points comme ce soir. (Concernant l'entrée décisive d'El Tigre) C'est Falcao, c'est Radamel : la classe. Le joueur est toujours là, on lui donne cette confiance, il a confiance en nous, il se sent bien dans le groupe et c'est pour ça qu'il est étincelant. C'est dur d'enchaîner, nous sommes encore sur les trois tableaux : Coupe de France, Championnat et Ligue des Champions. On a commencé très tôt la saison mais ce n'est pas une excuse, on est des compétiteurs et ambitieux. On prend les matches comme ils viennent et en Championnat on ne retiendra que les trois points ».

Tiémoué Bakayoko (Monaco-Matin) : « On revient de loin. La fatigue de Dortmund s'est fait sentir. On a été en difficulté. La rentrée de Falcao nous a fait du bien et cette victoire va compter. Il faut s'accrocher et continuer à gagner. Même quand c'est compliqué, on s'en sort. On s'est fait bouger mais on a su revenir. La chance du Champion ? Je ne sais pas. On n'a jamais lâché l'affaire surtout ».

Valère Germain (Monaco-Matin) : « On revient de loin, on a gagné à l'arrachée sans faire un grand match. On est très heureux ce soir. On a peut-être pêché mentalement après le déplacement compliqué à Dortmund. On est toujours là, on connaissait les résultats de Nice et Paris, on savait à quoi s'en tenir ».

Bernardo Silva (Monaco-Matin) : « C'est difficile de jouer tous les 3 jours. On a beaucoup de pression, Paris gagne tout, Nice aussi. On a besoin de gagner tous les matches. C'était une semaine très éprouvante nerveusement, mais quand on gagne, c'est toujours plus facile d'avancer et de se projeter sur le match suivant ».


 

Tiémoué Bakayoko


Accéder à la fiche du joueur