Jardim : « Il faudra une équipe au top pour battre Dijon »

Ligue 1 / 13/04/2017 - 20h55 / Par Thomas S.
  


A peine 3 jours après sa victoire à Dortmund, l'AS Monaco retrouvera les terrains de Ligue 1 samedi soir à 21 heures pour la réception de Dijon, avant-dernier du championnat avant cette 33ème journée. Leonardo Jardim et son gardien Danijel Subasic ont répondu aux questions des journalistes lors de la conférence de presse qui avait lieu aujourd'hui à la Turbie. Propos récupérés sur le site de L’Équipe.

Il a bien entendu été question du quart de finale de Ligue des Champions, remporté par les Rouge et Blanc dans un contexte très particulier. Le mardi soir, après avoir pris connaissance des événements et du report du match, la première décision du coach portugais « a été de s'entraîner, le soir même. L'entraînement est toujours un moment important où le groupe se retrouve. Comme je savais que les joueurs allaient beaucoup parler avec leurs familles et s'endormir tard, j'ai donné rendez-vous à tout le monde le lendemain midi, pas avant ».

Invité à réagir aux déclarations de son homologue allemand Thomas Tuchel, qui a estimé après coup que le match n'aurait pas dû être joué mercredi, Jardim a préféré botter en touche : « Je n'ai pas l'habitude de commenter les propos des autres. Tout le monde a étudié le calendrier et a constaté qu'il n'était pas possible de changer le match de date. [...] Nos joueurs ont connu aussi un moment de déconcentration. Il est important et positif que cette attaque n'ait pas fait plus de victimes. Le foot et la vie ne vont pas s'arrêter ».

Une rencontre disputée, et donc remportée par ses ouailles, malgré une seconde période plus compliquée : « Monaco a fait une grande première période. Ensuite, Dortmund a eu une belle réaction, avec deux changements de joueurs (Sahin et Pulisic, ndlr) qui ont changé le jeu ». Une analyse partagée par le portier croate : « Le Borussia a été meilleur que nous, en deuxième mi-temps, c'est normal. Nous, on a été bons en première mi-temps et on a marqué deux buts. Après, le Borussia jouait à domicile, leurs supporters ont poussé. Peu d'équipes gagnent là-bas. Même le Real Madrid n'y a fait que match nul ».

Cap maintenant sur le match de samedi soir face à Dijon, même si les esprits et les corps asémistes sont encore échaudés par cette semaine rocambolesque : « Tous les matches de Ligue de Champions procurent une grande fatigue. On joue sur trois tableaux avec un calendrier chargé. On va faire un gros travail de récupération pour essayer de prendre trois points contre Dijon et faire un bon match contre une équipe de contre-attaque, qui a des joueurs qui vont vite devant. [...] Il faudra une équipe au top niveau pour battre Dijon. Nos quatre matches à domicile seront très importants pour être champions, c'est à domicile que se gagnent les titres ».

Alors que, dans cette fin de saison palpitante mais aussi épuisante, certains organismes commencent à surchauffer, et le stratège lusitanien n'a pas encore livré d'information sur le groupe convoqué ou le onze qui sera amené à démarrer la rencontre ce week-end : « Je fais tourner tout le temps, parfois c'est deux joueurs, parfois trois ou cinq, ça dépend de la situation. Bakayoko, Dirar, Germain, Mendy n'ont pas joué contre Dortmund et sont frais, peut-être que j'ajouterai un ou deux joueurs de plus ».

Beaucoup d'incertitudes donc, notamment en défense et au niveau des latéraux : « Jorge n'était pas à Angers car il avait pris un coup contre Lille. Il ne s'est pas entraîné durant cinq jours et n'avait fait qu'un entraînement collectif avec le groupe. [...] Reposer Almamy Touré ? Si j'ai d'autres solutions au poste d'arrière droit oui... mais Sidibé est out, Raggi est fatigué comme Touré, et Nguinda a été touché aux croisés. Il me reste Fabinho mais j'ai besoin de lui au milieu ». Il en a profité pour rendre hommage à son polyvalent défenseur italien, souvent critiqué : « Raggi est un bon soldat pour le club. Il est toujours là pour nous, à droite, à gauche, dans l'axe. C'est précieux, pour un entraîneur, d'avoir des joueurs comme lui dans un effectif. Des joueurs qui ne jouent pas tout le temps mais qui répondent toujours présent quand tu fais appel à eux ».

Quelle que soit l'équipe sur le pré samedi soir, il s'agira avant tout de conserver la tête du classement, comme l’a rappelé Subasic : « Il faudra bien commencer. Ce sont les trois points qui compteront, la performance est moins importante à ce stade de la saison. On a fait plein de bonnes choses pour le club cette saison, il faut continuer. Il faut bien finir le Championnat et gagner un trophée. On a besoin de gagner six matches pour être champions ».


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Danijel Subašić


Accéder à la fiche du joueur