Jardim : « Gagner le match sans penser à Dortmund »

Ligue 1 / 06/04/2017 - 16h07 / Par Florian R.
  


Ce midi, à deux jours du match de Ligue 1 à Angers (32ème journée), Leonardo Jardim et Jemerson ont répondu aux interrogations des journalistes. Comme d'habitude, la volonté est de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Croisements des propos issus de L'Équipe et du site officiel de l'AS Monaco.

Rapidement questionné sur l'affiche des demi-finales de la Coupe de France contre le PSG dévoilée hier soir, Jardim a indiqué que son équipe « va jouer de la même manière que les autres matchs de coupe, avec la même stratégie de gestion de l'effectif ». Pour Jemerson, « l’objectif reste le même : se qualifier pour la finale. On a d’autres matchs d’ici là sur lesquels se concentrer. Ce ne sera pas une revanche même si les médias vont surement angler autour de ça » a ajouté le Brésilien.

Avant cette nouvelle rencontre face aux Parisiens prévue dans 20 jours, c'est le SCO Angers qui va être opposé aux Monégasques. Une « équipe très forte et très physique » pour Leonardo Jardim qui la suit depuis longtemps : « Elle a surpris beaucoup de gens mais pas moi. J'avais vu cette équipe en Ligue 2, ses joueurs sont très agressifs, leur jeu est très intense. Ce n'est pas un hasard si Angers a fait un bon Championnat deux années de suite et est en demi-finales de la Coupe de France. On aura besoin de joueurs à fond et de faire attention à leurs qualités ». Surtout après la défaite 3-0 subie l'an dernier dans le Maine-et-Loire : « La saison passée, ils avaient commencé avec un gros impact physique et on n'avait pas su réagir. C'est toujours difficile de jouer contre eux, ils sont très costauds, très physiques, ils ont un jeu très direct et de la qualité. On aura besoin d'un bon état d'esprit, il y aura beaucoup de duels et d'intensité ». Si « à l’extérieur c’est plus compliqué », notamment à Angers où « il faudra être très fort » car « c’est l'une des équipes les plus difficiles au niveau physique », Jemerson se fait le porte-parole du groupe : « On n’a pas peur. On va prendre les matchs les uns après les autres, indépendamment de la compétition ».

D'autant plus que mardi prochain, c'est un déplacement en Allemagne qui va se présenter au planning des Asémistes. Si ses hommes vont « essayer de gagner le match, sans penser à Dortmund », le coach rappelle qu'il y a « toujours un risque » que ses joueurs soient déjà projetés sur le match contre le BvB : « On est la seule équipe française encore en course en Ligue des Champions et ça donne une image très forte sur nos joueurs. Je leur ai déjà parlé de ça et je continue à leur dire que le Championnat est important et qu'il faut continuer dans ce sens ». Pour cela, et malgré 3 points d'avance sur le PSG qui reste favori dans son esprit, Jardim « sait qu'avec sept victoires en huit matches, ça devrait suffire » pour devenir Champion de France. Par ailleurs, le Portugais a souhaité rappeler que « nous avons un autre objectif que les gens semblent oublier parfois : notre projet est de former de jeunes joueurs ».

En parlant de ces derniers justement, les cas de Fabinho et Kylian Mbappé ont été abordés durant cette conférence de presse. Pour l'entraîneur lusitanien, « Fabinho fait une très grosse saison. C’est l’un des meilleurs milieux européens, je suis étonné qu’il n’ait pas été retenu en sélection. C’est une question de temps. Il a une maturité au-dessus de son âge » at-il détaillé. Au sujet de son compatriote, Jemerson est tout aussi élogieux mais ne cherche pas à comprendre une absence en sélection nationale : « Avec Fabinho, nous jouons régulièrement, nous sommes performants mais ce n’est pas à nous de commenter le fait de ne pas être appelé en sélection. C’est mon objectif et je travaille chaque jour pour être convoqué. Il ne faut pas être impatient, la sélection viendra avec le travail ».

D'autre part, Kylian Mbappé a emballé la machine médiatique depuis « 4-5 mois » d'après Jardim mais fait « preuve de maturité », reste « tranquille » et « comprend bien » malgré ses 18 ans. Jemerson est « certain qu’il deviendra un grand joueur du football mondial. Il faut encore qu’il soit patient. Sa vitesse et sa technique balle au pied sont impressionnantes » d'après le Brésilien. Ce dernier qui « pense avoir mis 6 mois à digérer le changement de vie » a aussi parlé de Jorge, arrivé fin janvier à Monaco : « Il traverse un peu la même période que moi à mon arrivée. Il s’adapte au jeu européen. Il faut qu’il soit patient. Il s’adapte peu à peu à la vie ici qui est très différente du Brésil. Le groupe fait tout pour faciliter son intégration ».


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Jemerson de Jesus Nascimento


Accéder à la fiche du joueur