Bakayoko : « Ne pas faire de Monaco le favori »

Joueurs / 20/02/2017 - 20h33 / Par Thomas S.
  


A l'approche du huitième de finale aller de Ligue des Champions à Manchester City, Tiémoué Bakayoko était l'invité du Club Liza de Bixente Lizarazu, ce dimanche sur RTL. Morceaux choisis.

Remplacé à la mi-temps du match nul à Bastia vendredi soir, Bakayoko a reconnu que l'AS Monaco n'a « pas fait une bonne première période. On prend un but évitable, on a couru après le résultat ». Cependant, il l'assure, les esprits n'étaient pas encore à l'Etihad Stadium : « C'est une contre-performance car on était focalisés sur ce match, on ne pensait pas à City ». Il préfère mettre en avant la performance adverse : « On a fait face à une bonne équipe de Bastia, ce n'est jamais facile de jouer là-bas. Ils nous ont mis la pression d'entrée, nous ont empêché de ressortir les ballons ».

Concernant l'opposition à venir ce mardi, le milieu de terrain refuse de faire de l'AS Monaco le favori : « Non, City reste une armada offensive extraordinaire, avec de grands joueurs à chaque poste et un très très grand coach. Ils seront favoris mais on aura nos arguments ». S'il refuse d'endosser le costume de favori, le Parisien de naissance assure que les Rouge et Blanc « n'auront pas peur d'eux. On fait une très belle saison, on a la meilleure attaque d'Europe, on arrive avec un maximum de confiance. On voudra ramener un bon résultat ».

Invité à s'exprimer sur les éléments qui ont fait de lui un élément quasi-indispensable du onze asémiste cette saison, le joueur formé à Rennes a de nouveau mis en avant le passage (éclair) de Claude Makélélé en Principauté, avec lequel il a « beaucoup discuté », et sa préparation des matches qui a également évolué : « Mon approche est différente, je dors un peu plus. Il y a plein de petits détails, mais j'arrive en match mieux armé à présent ».

S'il assure ne toujours pas avoir choisi de sélection entre la France et la Côte d'Ivoire, le "Vieira du Rocher" semble tout de même avancer quelques arguments en faveur du maillot Bleu : « Envie des Bleus, bien sûr. J'ai fait toutes les sélections de jeunes, je les aient regardés à l'Euro...Si une des deux sélections m'appelle, je devrais forcément faire un choix, mais pour l'instant je reste focalisé sur le match de Manchester City ».

Le numéro 14 de l'ASM (en référence à son arrondissement d'origine dans la capitale) a profité de cette invitation pour distribuer ses bons points, d'abord au club de sa ville natale : « On a tous été impressionnés par la performance du PSG. Battre le Barça par 4 buts d'écart, c'est quelque chose de grand ! Il faudra s'en inspirer pour notre match à City ». Il a aussi parlé de son coéquipier Bernardo Silva, « qui n'est pas de la même planète que nous. Il a toujours la bonne passe, toujours un temps d'avance. C'est un joueur qui pue le football (sic) ! ».

RTL

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Tiémoué Bakayoko


Accéder à la fiche du joueur

Manchester City 5 - 3 Monaco
8èmes aller - C1 - mardi 21 février 2017 à 20:45