Quel Manchester City attendre ?

Ligue des Champions / 21/02/2017 - 12h06 / Par Planete-ASM
  


Dans le contexte du match de gala qui attend les hommes de Leonardo Jardim ce soir à l'Etihad Stadium, beaucoup d'encre a coulé pour tenter de déterminer la valeur réelle de l'adversaire du club de la Principauté. Mené par l'un des coaches les plus titrés de la planète, l'escouade d'internationaux confirmés de Manchester City ne marque pourtant pas les esprits outre-Manche. Qu’en est-il réellement ? Que faut-il attendre des coéquipiers de Yaya Touré, qui restent sur 6 victoires, 2 nuls et une défaite en 2017 ? Éléments de réponse.

Petites victoires contre Swansea (2-1) et Bournemouth (0-2), respectivement 20ème et 18ème défenses du championnat anglais, nul sur la pelouse d’Huddersfield (0-0) en Coupe : il est peu dire que Manchester City n’a pas réellement impressionné ces dernières semaines. Actuellement seconds de Premier League, les hommes de Guardiola ne sont certes pas en crise de résultats, loin de là, mais se sont révélés moins efficaces ces derniers temps que sur l’ensemble de la saison. Premier chiffre en lumière : le nombre de buts inscrits. Là où la moyenne des Citizens culmine à 2,07 réalisations par match depuis le début de la saison, elle atteint 1,85 depuis la mi-janvier. Un chiffre qui reste tout à fait correct, mais dont l’évolution marque la baisse de régime des Mancuniens face aux buts, symbolisée par la méforme de l'attaquant argentin Kun Agüero dont la dernière réalisation remonte au 6 janvier 2017 et qui reste muet depuis 6 rencontres. Cette baisse de rendement s’est d’ailleurs illustrée ce week-end en Cup face à Huddersfield (D2), alors que Nolito et Agüero étaient titulaires, ou que De Bruyne et Sané ont joué plus de 20 minutes. Un bon point pour la défense monégasque, rarement imperméable en Coupe d’Europe avec notamment un seul clean-sheet en phase de poule.

L’autre chiffre à retenir, c’est la solidité retrouvée par la défense anglaise. Alors qu’elle a connu un lourd revers en tout début d’année 2017 en s'inclinant largement sur la pelouse d’Everton (4-0), la formation drivée par Guardiola semble avoir redressé la barre à ce niveau en n’encaissant qu’un seul petit but sur ses cinq dernières rencontres. Une belle performance, qu'il convient toutefois de relativiser en fonction du calibre offensif des adversaires qu’elle a rencontré, de West Ham à Crystal Palace en passant par Bournemouth et Huddersfield. Résultat des courses, c’est tout de même une équipe qui semble plus rigoureuse derrière et légèrement moins en vue offensivement qui attend le groupe choisi par Jardim ce mardi.

On remarque d'ailleurs que c’est la tendance pour les Citizens en Champions League lorsqu'ils parviennent à sortir des poules. Qualifié en 8ème de C1 chaque année depuis 2013-2014, le club anglais démontre à l'occasion de ces confrontations aller-retour une atonie flagrante à domicile. En effet, City, demi-finaliste de la compétition l'an passé, a inscrit seulement 2 buts en 5 rencontres à domicile (Barcelone deux fois, Dynamo Kiev, Paris, Real Madrid) pour 4 encaissés. Assez loin du spectacle assuré en poule à l'Etihad Stadium cette saison - 4-0 contre Mönchengladbach, 3-1 contre le Barça - la réalité de la rencontre de ce soir pourrait ainsi être tout autre. A en voir la cote fixée pour une victoire monégasque, c’est sans aucun doute une rencontre âpre et tendue qui attend Kamil Glik et ses coéquipiers, les bookmakers n'imaginant visiblement pas l'ASM s'imposer en terre mancunienne. Dans ce match, face à une équipe plus expérimentée à ce niveau, le leader de Ligue 1 devra se montrer très efficace dans les deux surfaces, afin de conserver un maximum de chances pour le retour au Stade Louis-II, où les Monégasques sont intraitables cette saison avec 17 victoires en 20 rencontres toutes compétitions confondues (65 buts inscrits pour 17 encaissés).

A défaut d’assister à une rencontre spectaculaire comme beaucoup de médias le prédisent, c’est un duel tactique intense entre l'esthète idéologue Guardiola et le bâtisseur pragmatique Jardim qui nous sera proposé sur la pelouse de l’Etihad. L’occasion de voir si cette ASM-là a réellement les épaules pour assumer le duel équilibré qu'on lui prédit et fait ainsi désormais parti du gratin européen.


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Manchester City 5 - 3 Monaco
8èmes aller - C1 - mardi 21 février 2017 à 20:45