Vincent Muratori : « Déjouer tous les pronostics »

Coupe de la Ligue / 24/01/2017 - 17h36 / Par Florian R.
  


En guise d'avant-match, à la veille du déplacement au stade Louis-II de Monaco en demi-finale de Coupe de la Ligue, plusieurs joueurs et le coach de l'AS Nancy-Lorraine ont livré leur sentiment avant cette rencontre cruciale. Parmi eux, l'ancien latéral gauche monégasque Vincent Muratori.

Pour Pablo Correa, qui ne se faisait « aucune illusion sur la qualité de l'adversaire à ce stade de la compétition », l'ASNL est « l'équipe que tout le monde voulait avoir à la maison. Cette chance, c'est Monaco qui l'a eue ».

Pour sa part, Muratori s'est amusé d'une malchance au tirage qui a valu 20 déplacements lors des 24 derniers matches de son équipe en coupes nationales : « Nous sommes destinés à ne faire que des déplacements ! Depuis que je suis arrivé, les deux seules fois où nous avons reçu à Picot, c'était contre Châteauroux (en 2015, ndlr) et Caen, cette année, en Coupe de la Ligue (il oublie Arles-Avignon en 2013 et Le Havre en 2014, ndlr) . Cela fait 5 ans que je suis là, c'est dire ! Nancy n'est jamais tiré en premier, c'est bizarre ».

Pour le latéral, « Monaco est une super équipe et il est sûr qu'aller chez eux n'est jamais un cadeau. Après, c'est une demi-finale, il ne faudra pas se poser de questions et jouer à fond ». Formé à l'ASM pour laquelle il a joué 82 matches entre 2007 et 2012, le natif d'Orange estime qu'il ne faudra « pas penser à ce qu'il s'est passé en Championnat car chaque soirée est différente ». De son côté, Correa a déclaré ne pas savoir « si le 6-0 est encore dans nos têtes mais c'est une raison de plus pour faire déjouer tout ce qui est, soi-disant, écrit d'avance ». Un discours soutenu par Muratori, qui n'a jamais recroisé la route de l'ASM en match depuis son départ de la Principauté : « J'espère qu'on ira faire un exploit pour déjouer tous les pronostics ».


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an