À la découverte de Franco Antonucci

Equipes jeunes - Joueurs / 12/01/2017 - 14h01 / Par Sébastien P.
  


Nous sommes le 20 juin 1999 à Haine-Saint-Paul, en Belgique. Ce jour-là naît Franco Antonucci, qui dix-sept ans plus tard s'engagera avec Monaco, sur les traces de son compatriote Adrien Bongiovanni. Tandis que le deuxième commence à montrer son talent en Principauté, le premier va devoir se faire connaitre. Cela tombe bien puisque nous vous proposons son portrait.

Son enfance et son parcours

Francesco, ou Franco, Antonucci, Belge d'origine italienne, est l'aîné d'une famille de deux enfants. Avant de commencer le foot, Franco veut être gardien et s'entraîne dans le jardin avec son cousin Luca. Puis il commence le futsal à l'âge de cinq ans avant de signer à Haine-Saint-Pierre, section de la ville de La Louvière, en Wallonie. Il y restera six mois avant de rejoindre le Sporting de Charleroi.

À onze ans, le RSC Anderlecht le repère et après cinq années passées à Charleroi, il rallie finalement le club phare de Belgique. Là encore, Franco s'installe et reste cinq ans en Région de Bruxelles-Capitale. La raison de son départ ? En 2015, malgré des offres de l’AS Rome, de Chelsea, de Manchester City et de Lille, le jeune belge décide de rejoindre l'Ajax Amsterdam. Son père expliquait pour DH.be : « Ce n’est pas l’argent qui a joué mais la carrière de Franco. La formation anderlechtoise a beaucoup progressé et Franco a beaucoup appris là-bas, mais l’Ajax est encore d’un niveau supérieur chez les jeunes. Pour vous donner un exemple, Franco sera entouré sans arrêt par cinq entraîneurs avec son équipe. »

Anderlecht se console avec un chèque de 500 000€ mais voit un grand espoir s'envoler. Celui qui est international belge depuis les U15 rejoint donc les Pays-Bas. Cette saison, il dispute treize matchs pour trois buts, dont un en Youth League (ndlr : compétition qu'il ne pourra pas disputer avec l'ASM cette saison), plus quatre passes décisives. Finalement, en janvier 2017, Franco Antonucci s'engage avec Monaco, convaincu par l'attrayant projet du club, pour une somme estimée entre 2,5 et 3M€.

Son profil

Petit gabarit de 1,72m pour 66kg, Franco Antonucci est un milieu de terrain droitier, de préférence au poste de meneur de jeu, dribbleur et passeur. Mais il peut également évoluer en tant que numéro 8. Il s'inspire de Messi mais pense plutôt ressembler dans le style au Barcelonais Andrès Iniesta. Quoiqu'il en soit, pas des mauvais joueurs... Manquant encore de physique et devant plus s'impliquer dans le travail défensif, Franco n'est cependant pas là par hasard ! Son coéquipier en sélection et joueur de l'Inter Milan, Zinho Vanheusden le décrit pour nous : « C'est un joueur très fort, qui peut très facilement éliminer un adversaire. Un joueur qui fait la différence et balle au pied personne ne l'arrête. Et surtout c'est un très bon garçon avec un très grand caractère. »

Ses objectifs ? Faire une entrée avec l'équipe première cette saison. Rien que ça ! Ce dont on peut être sûr en tout cas, c'est qu'avec Moussa Sylla, Adrien Bongiovanni, Nabil Alioui et Franco Antonucci, les U19 Nationaux ne manqueront pas d'atouts offensifs cette saison, notamment en Gambardella. Et s'ils avaient la bonne idée de poursuivre leur bonhomme de chemin ensemble, ça ne serait pas pour déplaire à l'ASM...

Un grand merci à Franco Antonucci pour sa gentillesse et le temps qu'il nous a consacré. Merci également à Zinho Vanheusden.


Commentaires
À la découverte de Franco Anto...
Recharger commentaires
Chargement des commentaires