Valère sait tout faire !

Joueurs / 03/01/2017 - 14h53 / Par Rémi V.
  


Il existe mille façons de mesurer la grandeur d’un joueur. Après avoir marqué de son empreinte la saison 2015/2016 chez le voisin niçois, Valère Germain, plus fort que jamais, fait le bonheur de l’AS Monaco. Parfaitement complémentaire avec Falcao dans un système à deux pointes, l’attaquant de 26 ans fait partie de ces joueurs discrets, capables d’illuminer un collectif. Focus sur les points forts d’un homme sur qui Leonardo Jardim a compris qu’il pourrait toujours compter.

Sa plus grande force, c’est son intelligence. Celle de ses déplacements, de son sens tactique, mais aussi de ses sorties dans les médias. La tête sur les épaules, le Monégasque a gagné le respect par le travail et connaît parfaitement son rôle au sein de l’équipe la plus prolifique d’Europe depuis le début de la saison. Auteur de 8 buts en 28 matchs disputés toutes compétitions confondues, il ne joue pas les premiers rôles dans le classement des buteurs, mais s’en moque. Ce qui fait rêver Germain, c’est d’offrir des solutions à ceux qu’il considère comme ses potes. Un altruisme qui a notamment largement contribué à l’improbable comeback du Tigre, avec lequel il affiche une complémentarité étonnante.

Il suffit de se pencher sur la zone d’activité de l’avant-centre asémiste en Ligue des Champions pour prendre la mesure de son influence dans le système de Jardim. Germain touche globalement peu de ballons – 35 en moyenne -  mais couvre absolument toutes les zones du terrain, allant jusqu’à revenir devant sa défense pour proposer des solutions. Principal artisan de la qualification pour le tour principal de la compétition grâce à son doublé inscrit face au Fener (3-1) en tour préliminaire, le numéro 18 ne compte pas ses efforts pour conserver une place de titulaire dans les très grands rendez-vous. Son sens du sacrifice sera primordial en huitième de finale, pour maintenir un pressing constant sur des Citizens toujours en difficulté lorsqu’ils sont privés de temps.

Avant cette échéance qui pourrait encore écrire une belle page de l’histoire du club, il s’agira de maintenir le même rythme en championnat, afin de jouer des coudes dans la course au titre jusqu’au bout. La défaite doit devenir une anomalie pour ce groupe s’il compte détrôner un PSG fragilisé mais composé de joueurs ayant appris à haïr l’idée de ne pas triompher. Avec un effectif riche et une armée de jeunes talents, Jardim sait qu’il peut viser le titre sans toutefois s’interdire les rêves les plus fous en Ligue des Champions. Ce n’était pas forcément le cas de l’équipe de 2003/2004 finaliste de la plus belle des compétitions, en tête pendant 25 journées avant de plier devant l’OL. Des études statistiques ont prouvé qu’il ne suffit pas d'investir des millions pour gagner la Ligue des Champions et Monaco, qui a fait du collectif sa principale force, peut jouer les yeux dans les yeux avec tout le monde.

Enfin estimé à sa juste valeur, Valère Germain jouera quoi qu’il arrive un grand rôle dans la fin de saison des Rouge et Blanc. En terminant l’année en boulet de canon, il pourrait aussi frapper à la porte de l’Équipe de France. Si son poste semble pour le moment réservé à un Kévin Gameiro au profil semblable, il n’est pas impossible qu’une vraie chance lui soit offerte tôt ou tard…


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an