Dall’Oglio : « Rester derrière, on ne sait pas le faire »

Ligue 1 / 28/11/2016 - 18h40 / Par Rémi V.
  


Olivier Dall’Oglio, le coach du DFCO, prochain adversaire de l'ASM, a évoqué le club de la Principauté pendant la traditionnelle conférence de presse d'avant-match. S’il reconnait la nette supériorité des Monégasques, il veut croire que son équipe peut créer la surprise à domicile, mardi soir à 21h00.

Monaco n'a fait qu'une bouchée de Metz (0-7) et Nancy (6-0), cela n'a pas échappé à l'entraineur dijonnais : « C’est du lourd et les promus, ils aiment bien les croquer ! ». Pour faire face à l'épouvantail asémiste, celui-ci envisage de préparer son groupe dans un contexte de coupe nationale : « Ça ressemble à un match de Coupe de France où l’on reçoit une très grosse équipe. Et nous, on est tout petit. Mais il y a parfois des surprises ! ». Pour autant, Dall'Oglio n'encouragera pas ses joueurs à se replier sur leur but, sans sortir : « Il faut jouer, rester derrière, on ne sait pas le faire. Jouer à cinq derrière ne veut pas dire qu’on ne se procurera pas d’occasions ».

L'annonce d'un turnover par Jardim n'est pas de nature à rassurer le technicien du DFCO : « Le turnover chez eux, ça reste du haut niveau, avec des internationaux ! C’est l’équipe en forme du moment, même au niveau européen ». Quand on lui demande de qualifier le jeu asémiste, Dall'Ogilio est enthousiaste : « C’est très efficace, il y a une coordination et ce qu’on voit, c’est qu’ils ont faim. Il n’y a pas de relâchement. On sent que Monaco a passé un cap, ça devient une machine. Tout le monde veut être présent et amener sa pierre à l’édifice ». Comme attendu, le coach dijonnais entrevoit un match très difficile pour sa défense, la 15ème de L1, avec 21 buts encaissés dont 7 sur les trois dernières rencontres (Bordeaux, Nancy, Guingamp) : « C’est clair que ça ne va pas être simple … Il y aura des duels, des un contre un… On ne pourra pas éviter des centres, il faudra être présent dans les 18 mètres et ne pas avoir de sautes de concentration. Ce sont des joueurs qui savent très bien se démarquer et le ballon circule très vite. Le timing est parfait, ils se comprennent. S’ils font preuve d’un peu de suffisance, ce sera bien pour nous, mais je ne crois qu’ils soient comme ça… ».

Enfin, interrogé sur les points forts de l'équipe monégasque, l'entraineur du club promu a ciblé l'ensemble de la ligne d'attaque princière, admiratif de la qualité des éléments offensifs de l'équipe de la Principauté mais également de la profondeur du banc : « Valère Germain, on connaît sa qualité devant le but. Bernardo Silva, déjà la saison dernière, on avait vu que c’était au-dessus du lot. Il fallait voir comment allait évoluer Falcao, ça évolue bien… Quand tu vois un garçon comme Carrillo, bien meilleur cette année, sur le banc… Corentin Jean, c’est quand même un bon joueur de Ligue 1 et il a très peu de temps de jeu… Plusieurs clubs de Ligue 1 sont dessus. Il n’y en a pas un plus que l’autre ».


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an