Leonardo Jardim : « Monaco n'a pas changé »

Ligue 1 / 24/11/2016 - 14h44 / Par Florian R.
  


Deux jours après le bonheur délivré par la qualification pour le huitièmes de finale de la Ligue des Champions, décrochée après une belle victoire 2-1 contre Tottenham, Leonardo Jardim et Bernardo Silva étaient déjà tournés vers la réception de Marseille en championnat à l'occasion de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

Tout d'abord interrogé sur l'état de forme de ses troupes avant la réception de l'OM, Jardim confirme un « souci sur trois joueurs » que sont Radamel Falcao, Thomas Lemar et Benjamin Mendy (voir par ailleurs). Il étaye : « Ils ont terminé le match contre Tottenham très fatigués. Si le match contre l'OM était demain, ils ne pourraient pas jouer. Mais on a un jour de plus de réflexion et on va voir. Ça m'étonnerait que les trois jouent en même temps. Peut-être qu'un ou deux joueront. Falcao est très fatigué. Il est arrivé la veille du match à Lorient et il l'avait joué. Avant-hier, il a fait 80 minutes ».

Concernant, Benjamin Mendy, le coach parle d'un problème « un peu musculaire, comme Lemar. Il n'y a pas de blessure mais ce sont des contractures. L'était de fatigue est élevé. B.Mendy voudra jouer contre Marseille (son ancien club, ndlr), c'est normal, tout le monde veut jouer contre l'OM, c'est l'une des plus grosses équipes de France ».

Contre l'OM, « un gros club » avec « des bons joueurs » qui « n'est pas à sa place » au classement, Jardim estime que son équipe « devra jouer à fond, comme d'habitude contre les grandes équipes ». Il n'oublie pas non plus que « l'OM a changé d'entraîneur (Rudi Garcia, ndlr) » et que cela éveille « une autre motivation ». Cependant, lui qui a « l'habitude de dire que ce sont les joueurs qui sont la chose la plus importante dans un club », pense qu'un nouvel entraîneur « peut motiver les joueurs et essayer des choses différentes » mais pas révolutionner un vestiaire. Dès lors, Rudi Garcia « veut apporter un plus et c'est son travail de faire progresser les joueurs. Il doit faire une équipe, aussi. Mais il a besoin de temps » considère le Portugais.

Voyant son équipe « dans une bonne dynamique » et jouant « un bon football », l'ancien entraîneur de Beira Mar pense « ça donne plus de motivation à l'adversaire pour nous battre ». Cependant, il n'occulte pas que son « effectif est très jeune » et que « les joueurs savent qu'on doit jouer à fond tous les trois ou quatre jours. C'est ça la différence entre les petits et les grands clubs » commente le technicien de 42 ans. Entre la saison dernière et celle en cours, « Monaco n'a pas changé, c'est important que vous compreniez ça » a déclaré Jardim devant les journalistes. « On a toujours joué sans un grand attaquant, capable de marquer 20 ou 25 buts par saison. Les saisons passées on a toujours eu des joueurs qui marquaient 8, 9 ou 10 buts, mais jamais plus : Lemar, Silva, Fabinho, Martial... On a toujours fonctionné comme ça. Cette année, c'est pareil, tout le monde peut marquer des buts. La différence c'est qu'on a plus d'attaquants : Falcao, Germain, Carrillo, et les autres aussi. C'est ça qui fait toute la différence. On a plus de qualité offensive. Quand j'entends dire qu'il y a plein de buteurs différents à Monaco comme si c'était une chose nouvelle, non, c'était déjà comme ça il y a deux ans ou la saison passée ».

Après lui, son compatriote Bernardo Silva a confirmé la bonne passe actuelle sans tomber dans l'euphorie : « On sait qu’on est bien mais il faut toujours travailler. Il y a encore des choses à améliorer. On joue un foot très offensif, on marque beaucoup de buts mais on n’est jamais dans la perfection. Il faut encore travailler, pour essayer d’être encore plus régulier. On a un match tous les 3-4 jours, c’est important de maintenir le niveau mental car ce n’est jamais facile d’enchainer. Tout le monde travaille ensemble. Les cadres de l’équipe ne laissent jamais la possibilité de se relâcher ». Pour lui, « être comparé avec le Real ou le Barça, c’est bien mais on n’est pas au même niveau. Il faut garder notre humilité. On a un peu plus d’expérience cette année, mais par rapport aux gros d’Europe, on a encore une grosse marge de progression ». 

A titre personnel, il a « très bien commencé la saison » et se voit « à un bon niveau » même s'il joue dans « une position un peu différente (plus excentrée, ndlr). [...] En tant que milieu droit, je travaille plus pour donner de bons ballons pour les attaquants. L’important c’est que l’équipe continue de marquer à chaque match ». C'est pour cela que contre Marseille, qui va probablement déployer un jeu « très physique », l'ASM « va essayer de rentrer très vite dans le match. Quatre jours pour récupérer ça suffit, on sera à 100% » a conclu le numéro 10 asémiste.


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an