Bilan de la saison des joueurs prêtés en France 2015/2016

Joueurs prêtés / 04/06/2016 - 16h45 / Par Florian R.
  


La saison étant désormais terminée et le Championnat d'Europe des Nations approchant à grands pas, Planete-ASM vous propose ses traditionnels bilans des joueurs prêtés. Première étape du côté des joueurs cédés par l'AS Monaco en France. Ainsi, après un premier bilan à mi-saison, que retenir de l'exercice 2015/2016 des Bahamboula, Germain, C.Jean, Ngakoutou, Tisserand et autres Lina et R.Lopes ? Tour de table.

Marcel Tisserand : après la pluie, le beau temps !

Après un début de saison très compliqué, à l'image de son équipe, Tisserand a refait surface petit à petit. D'abord tête de turc des supporters toulousains qui n'avaient pas compris son retour durant l’été 2015, pour un second prêt consécutif au sein de leur club de cœur, le natif de Meaux a commencé à aligner les performances de très bon niveau au poste de défenseur central. Replacé à l'occasion du déplacement du Téfécé au Parc des Princes, il y a tout d'abord pris l'eau devant l'armada du Paris Saint-Germain (5-0) avant de s'y s'affirmer à ce poste, semaine après semaine.

Nos confrères du site lesViolets.com estiment qu’ « avec Diop à côté de lui et Lafont aux cages, il a permis à la défense toulousaine de devenir solide ». Pour ces supporters connectés qui suivent au quotidien l'actualité des Hauts-Garonnais, on estime qu’ « avec l'arrivée de Pascal Dupraz (le 01/03/2016 avant la 29ème journée de L1, ndlr), Tisserand a tout simplement explosé en sortant des prestations de très haut niveau. A tel point qu'on regretterait de ne pas le voir former avec Diop notre charnière centrale la saison prochaine ». Pour eux, celui qui a choisi de défendre les couleurs de la République Démocratique du Congo - il a d'ailleurs fêté sa première sélection contre la Roumanie (1-1) le 25 mai - a tout simplement réalisé « une fin de saison avec un super état d'esprit », marquée par un maintien décroché au bout du suspense sur le terrain d’Angers (2-3). Aujourd'hui, nous ne savons pas encore de quoi l'avenir de Marcel Tisserand sera fait : un retour à Monaco est envisagé tandis que les pistes de Saint-Etienne et Watford ont récemment été évoquées.

Statistiques 2015/2016 :
-  36 matches disputés (sur 44 possibles), 35 titularisations, 3144 minutes de jeu, 1 but, 5 cartons jaunes, 1 carton rouge.

Germain, Jean et Pi : vrais cadres de leurs formations

Valère Germain (Nice) :

La natif de Marseille a été dans la continuité de sa première partie de saison, de janvier à mai : régulier et décisif. A tel point qu'il en a doublé son capital but en Ligue 1. Auteur de son exercice le plus abouti sur le plan personnel, il a convaincu tous les observateurs par son altruisme et sa capacité à évoluer à haut niveau. Pour la suite, le joueur n'exclut pas un retour à Monaco, rester à Nice où aller voir ailleurs « où on lui donnera des responsabilités, comme ça a été le cas à Nice ». Pour le moment, rien ne filtre vraiment quant à son avenir.

Statistiques 2015/2016 :
-  40 matches disputés (sur 41 possibles), 37 titularisations, 3248 minutes de jeu, 14 buts, 6 passes décisives, 3 cartons jaunes.

Jessy Pi (Troyes) :

Au cœur du cauchemar troyen cette saison, Jessy Pi apparaît comme l'une des seules valeurs sûres. Auteur de 5 buts dont quelques chefs d'œuvres, il est le joueur le plus utilisé par les différents coaches de l'ESTAC cette année. Le natif de Manosque va rentrer à Monaco pour débuter la préparation estivale. Après 2 ans en prêt dans l'Aube et un titre de Champion de France de Ligue 2, Pi souhaite poursuivre au sein d'un effectif où il aura des garanties de temps de jeu. S'il ne sait pas non plus de quoi sera fait son avenir, il aurait d'ores-et-déjà tapé dans l'œil du Bétis Séville.

Statistiques 2015/2016 :
-  40 matches disputés (sur 42 possibles), 38 titularisations, 3507 minutes de jeu, 5 buts, 4 cartons jaunes.

Corentin Jean (Troyes) :

Après son coéquipier évoqué ci-dessus, Corentin Jean est le second joueur le plus utilisé de l'effectif de Troyes en 2015/2016. Jamais en capacité de réellement s'exprimer au sein de l'attaque auboise (28 buts en Championnat), il est tout de même parvenu à inscrire 5 buts en L1 pour sa première saison complète à ce niveau. Il devrait vraisemblablement poursuivre son apprentissage ailleurs qu'à Monaco l'an prochain. Un prêt dans un club de milieu de tableau de Ligue 1 pourrait lui être bénéfique.

Statistiques 2015/2016 :
-  37 matches disputés (sur 42 possibles), 32 titularisations, 2848 minutes de jeu, 7 buts, 1 passe décisive, 5 cartons jaunes, 1 carton rouge.

Et du côté des autres ?

Dylan Bahamboula (Paris FC) :

Dans la lignée de sa première partie de saison, Dylan Bahamboula a convaincu les observateurs de la Ligue 2, malgré une équipe du Paris FC qui a terminé en queue de peloton. Moins utilisé en fin de saison, la carrière de "Moyo" pourrait se poursuivre en L2 puisque son nom a déjà été évoqué du stade des Costières à Nîmes en vue de la saison prochaine, pour un nouveau prêt. A noter qu'il a été l'auteur d'un but exceptionnel, lors du derby sur la pelouse du Red Star, avec un missile de 30 mètres qui est venu se loger dans la lucarne du gardien adverse.

Statistiques 2015/2016 :
-  32 matches disputés (sur 41 possibles), 23 titularisations, 2118 minutes de jeu, 5 buts, 3 passes décisives, 5 cartons jaunes.

Rony Lopes (Lille) :

Arrivé en terrain conquis à Lille où il avait évolué en 2014/2015, après une première partie de saison plus que complexe à Monaco, Rony Lopes a bien obtenu davantage de temps de jeu dans le Nord. Cependant éclipsé par Sofiane Boufal, l'ancien de Manchester City est un joueur respecté au LOSC, comme nous l'ont confié nos amis du site PlaneteLille.com : « Il est devenu le chouchou des supporters, ses entrées sur le terrain sont accompagnées d'applaudissements et son nom est scandé à chaque opportunité. Lopes a aussi vraiment compris que les Lillois ont besoin de cette communion avec l'équipe, et chaque but est célébré dans les bras des supporters ».

A tel point que « beaucoup de supporters veulent d’ailleurs que le club négocie son achat auprès de l'ASM ». Il semblerait malheureusement pour eux que cela ne se profile pas de cette façon, le joueur souhaitant s'imposer en Principauté. Il conviendra de souligner que le natif de Belém au Brésil a joué un rôle majeur dans la qualification des Dogues pour la prochaine campagne de Ligue Europa. En effet, son but victorieux à Lorient (0-1, 36ème journée) et le penalty obtenu à Saint-Etienne et transformé par son compatriote Eder ont permis à Lille de terminer 5ème.

Statistiques 2015/2016 :
-  16 matches disputés (sur 23 possibles), 7 titularisations, 800 minutes de jeu, 3 buts, 1 passe décisive, 2 cartons jaunes.

Quentin Ngakoutou (Évian-TG) :

Pas meilleur et moins utilisé en seconde partie de saison qu'en première, Quentin Ngakoutou a vécu une saison galère conclue par une relégation en National. Son doublé en 8 minutes lors du dernier match de la saison ne masque pas ses difficultés à s'imposer dans l'antichambre de l'élite du football français. Sa seule satisfaction cette saison ? Peut-être celle d'avoir vu son frère Yannis remporter la Coupe Gambardella avec l'ASM, 4 ans après lui.

Statistiques 2015/2016 :
-  22 matches disputés (sur 44 possibles), 11 titularisations, 998 minutes de jeu, 3 buts.

Christopher Lina (CA Bastia) :

Il était le dernier joueur prêté en France sur le pont, jusqu'à hier soir. Cédé dans les derniers instants du mercato hivernal au club corse après un essai à Strasbourg, fraîchement sacré Champion de France du National, le milieu de terrain défensif âgé de 22 ans était simplement venu chercher du temps de jeu et « gagner en expérience ». Au final, son passage au CAB semble mitigé et en 12 matches joués, il n'aura gagné qu'à deux reprises.

Statistiques 2015/2016 :
-  12 matches disputés (sur 15 possibles), 7 titularisations, 699 minutes de jeu, 4 cartons jaunes.

Bilan comptable 2015/2016 des 8 joueurs prêtés en France

 

Nom du joueur Club Nombre de rencontres disputées Impact statistique % Temps de jeu *
Jessy Pi ES Troyes AC 40 matches / 38 titularisations 5 buts 91,33%
Valère Germain OGC Nice  40 matches / 37 titularisations 14 buts / 6 passes décisives 86,61%
Marcel Tisserand Toulouse FC 36 matches / 35 titularisations 1 but 78,21%
Corentin Jean ES Troyes AC 37 matches / 32 titularisations 7 buts / 1 passe décisive 74,17%
Dylan Bahamboula  Paris FC (Ligue 2) 32 matches / 23 titularisations 5 buts / 3 passes décisives 56,48%
Christopher Lina CA Bastia (National) 12 matches / 7 titularisations - 51,78%
Rony Lopes Lille OSC 16 matches / 7 titularisations 3 buts / 1 passe décisive 39,22%
Quentin Ngakoutou Evian-TG (Ligue 2) 22 matches / 11 titularisations 3 buts 24,64%

Mardi, vous pourrez retrouver le bilan 2015/2016 des joueurs ayant été prêtés à l'étranger par l'ASM. Par ailleurs, un grand merci à Rémi V. qui a collecté les témoignages auprès des sites de supporters pour évoquer les cas de Tisserand et Lopes.

 

* Calculé sur la base du nombre de rencontres totales disputées par l'équipe du joueur depuis son arrivée au club en début de saison. Les 30 minutes supplémentaires d'une rencontre s'étant terminée par une prolongation (et éventuellement une séance de tirs au but) sont prises en compte dans l'équation. Les minutes de jeu comptabilisées dans le calcul sont celles fournies par le site Transfermarkt. Les données collectées pour Lina sont issues du site Soccerway.


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Quentin Ngakoutou-Yapende


Accéder à la fiche du joueur