Bilan des joueurs prêtés à mi-saison (1/2)

Joueurs prêtés / 28/12/2014 - 10h56 / Par Clément P.
  


Pas moins de 13 joueurs ont quitté l’AS Monaco pendant le mercato estival sous forme de prêt. Alors que certains n’entraient pas forcément dans les plans de Leonardo Jardim et désiraient se relancer ailleurs, d’autres voulaient acquérir de l’expérience et du temps de jeu avec une équipe professionnelle, au lieu de jouer en CFA avec la réserve du club de la Principauté. Planete-ASM vous propose un bilan à mi-saison de leurs performances. Premier volet aujourd’hui avec les joueurs non formés au club qui souhaitaient obtenir du temps de jeu ailleurs qu'en Principauté.

LES TOPS


Paul Nardi (AS Nancy Lorraine) :

Première recrue du mercato estival 2014-2015 où il a signé pour 5 saisons et 3,5 M€, Paul Nardi est resté une saison de plus dans son club formateur pour y acquérir expérience et temps de jeu. Espoir du football français au poste de gardien de but, le jeune International U20 (5 sélections) vit déjà sa deuxième saison en tant que titulaire dans les buts de l’ASNL. Préféré à Guy Ndy Assembé et Quentin Beunardeau dans le but nancéien, il est le joueur le plus utilisé de Nancy cette saison. Paul Nardi a joué tous les matches de Ligue 2 avec son club, actuellement 5ème et en course pour la montée en Ligue 1. Preuve de son immense talent, il a été élu par le journal France Football meilleur joueur de Ligue 2 pour l’année 2014. De tous les joueurs monégasques prêtés cette saison, Nardi est celui qui a eu le plus de temps de jeu (1620 minutes disputées).

Statistiques à mi-saison :

- 18 matches de Ligue 2, 18 titularisations, 1620 minutes disputées, 20 buts encaissés, 1 carton jaune.
 

Gaetano Monachello (Virtus Lanciano) :

Arrivé en juin 2013 à Monaco en provenance de l’Olympiakos Nicosie, Gaetano Monachello (20 ans) n’a encore jamais revêtu le maillot de l’ASM en match officiel. Prêté dans deux clubs différents la saison passée (Cercle Bruges puis Ergotelis en Grèce), l’attaquant formé à l’Inter Milan est prêté cette saison en Série B, au club de Virtus Lanciano, actuel 5ème du championnat et qui vise la montée dans l’élite italienne à la fin de la saison. Avec 16 matches disputés (malgré seulement 6 titularisations) depuis le début de la saison, Monachello commence à faire son trou dans la formation du club des Abruzzes, avec 3 buts inscrits pour l’instant. Monachello « espère profiter de son prêt et revenir encore plus fort à Monaco pour s’imposer ». De bon augure pour la suite de la saison.

Statistiques à mi-saison :

- 16 matches de Série B, 6 titularisations, 711 minutes disputées, 3 buts, 1 passe décisive, 3 cartons jaunes.
- 1 match de Coupe d'Italie, 11 minutes disputées.
 

Delvin Ndinga (Olympiakos Le Pirée) :

Barré par une forte concurrence au milieu (Toulalan, Moutinho, Kondogbia, Bakayoko entre autres), l’ancien Auxerrois a été prêté cette saison à l’Olympiakos Le Pirée, club où évoluait également Éric Abidal, avant d’annoncé sa retraite sportive. Ndinga avait déjà été envoyé en prêt au club grec la saison dernière, où il avait disputé 33 matches toutes compétitions confondues. Peu utilisé cette saison en Championnat (seulement 8 matches disputés, 5 titularisations), il a toutefois participé aux 6 rencontres de l’Olympiakos en Ligue des Champions, en inscrivant même un but contre la Juventus Turin. L’Olympiakos est actuellement 2ème au classement en Super League, à un point du PAOK Salonique. Présélectionné par Claude Le Roy, Delvin Ndinga devrait, sauf surprise, participer à sa première Coupe d’Afrique des Nations le mois prochain avec le Congo.

Statistiques à mi-saison :

- 8 matches de Super League, 5 titularisations, 533 minutes disputées, 1 passe décisive, 1 carton jaune.
- 6 matches de Ligue des Champions, 5 titularisations, 425 minutes disputées, 1 but, 1 carton jaune.
- 1 match de Coupe de Grèce, 1 titularisation, 90 minutes disputées.
 


PEUT MIEUX FAIRE


Mounir Obbadi (Hellas Vérone) :

Joueur cadre de Ranieri depuis son arrivée à Monaco en janvier 2013 (51 matches toutes compétitions confondues), Mounir Obbadi, par crainte de voir son temps de jeu fortement réduit avant le changement de direction du projet monégasque, a été tenté par un challenge à l’étranger, lui qui a toujours évolué en France. Prêté avec option d’achat à l’Hellas Vérone, l’international marocain est devenu immédiatement indispensable au club vénitien. Malheureusement pour lui, deux blessures à la cuisse sont venues ternir son bon début de saison mais de retour de blessure, il devrait postuler sans aucun doute pour une place de titulaire dans l'entrejeu de l'équipe. L’Hellas Vérone est 13ème de Série A et est bien partie pour obtenir son maintien, l’objectif principal du club cette saison. Obbadi est en fin de contrat avec Monaco en juin 2016 et son avenir sur le Rocher est encore très incertain.

Statistiques à mi-saison :

- 8 matches de Série A, 6 titularisations, 442 minutes disputées.
- 1 match de Coupe d’Italie, 1 titularisation, 90 minutes disputées.
 


Edgar Salli (Academica Coimbra) :

Arrivé en 2011 quand l’ASM venait de descendre en Ligue 2 en provenance du Coton Sport de Garoua, Edgar Salli n’est jamais parvenu à s’imposer en Principauté. Prêté la saison dernière au RC Lens où il a grandement contribué à la remontée du club nordiste (32 matches toutes compétitions confondues, 5 buts, 8 passes décisives), le petit milieu offensif camerounais, qui a participé à la Coupe du Monde au Brésil, est prêté à l’Academica Coimbra, actuellement 16ème en Primeira Liga et qui lutte pour le maintien. Mis à l’écart en début de saison par son entraineur, Salli a réussi à inverser la tendance et a participé aux neuf derniers matches de son équipe. De bon augure pour la suite de la saison. Pour rappel, Edgar Salli a prolongé son contrat avec Monaco jusqu’en juin 2016 avant d’être prêté au club portugais.

Statistiques à mi-saison :

- 8 matches de Primeira Liga, 5 titularisations, 488 minutes disputées, 1 passe décisive, 2 cartons jaunes.
- 1 match de Coupe du Portugal, 1 titularisation, 67 minutes disputées

LES FLOPS


Radamel Falcao (Manchester United) :

Transféré en juin 2013 en provenance de l’Atletico Madrid contre la somme record de 60 M€, le buteur colombien a connu une avanture monégasque contrastée. Après une première partie de saison 2013-2014 plutôt correcte (9 buts en 17 matches), une grave blessure au genou en Coupe de France contre les amateurs de Chasselay va l’obliger à déclarer pour le reste de la saison et la Coupe du Monde. Véritable feuilleton de l’été et annoncé un peu partout dans les plus grands clubs d’Europe, la star va finalement quitter la Principauté pour rejoindre Old Trafford et Manchester United contre un prêt payant de 10 M€ accompagné d’une option d’achat en fin de saison de 55 M€. Malheureusement pour Falcao, une nouvelle blessure va venir contrarier son début de saison. Il est depuis très peu utilisé par Louis Van Gaal, le coach mancunien, lui préférant Wayne Rooney, Robin Van Persie voire le jeune James Wilson. Avec deux petits buts en seulement 10 matches, L'attaquant colombien est loin de son niveau de Porto et de Madrid. Il va devoir hausser son niveau de jeu s’il ne veut pas vivre une deuxième année bien loin de son standing.

Statistiques à mi-saison :

- 10 matches de Premier League, 5 titularisations, 451 minutes disputées, 2 buts, 3 passes décisives.
 

    


Nicolas Isimat-Mirin (PSV Eindhoven):

Peu utilisé par Claudio Ranieri (11 matches toutes compétitions confondues), Nicolas Isimat-Mirin, qui n’entrait pas dans les plans de Leonardo Jardim, a décidé de quitter le Rocher. Devant être initialement prêté à l’AS Saint-_Etienne, il est finalement parti aux Pays-Bas et au PSV Eindhoven, club en pleine reconstruction. Malheureusement pour l’International Espoir français (3 sélections), il ne joue pas beaucoup plus que l’an passé. Sous les ordres du coach hollandais Philip Cocu, il a participé à seulement 3 matches de championnat (dont deux fois où il est rentré dans le temps additionnel pour préserver le score) et 4 matches d’Europa League. Devancé par Jeffrey Bruma et Karim Rekik dans la hiérarchie en défense centrale, la saison d’Isimat-Mirin risque d’être longue. Malgré son faible temps de jeu, « NIM » a toujours pour « objectif de s’imposer à Monaco et d’y revenir plus fort ». Le PSV est actuellement leader de son championnat, avec 4 points d’avance sur l’Ajax Amsterdam.

Statistiques à mi-saison :

- 3 matches d’Eredivisie, 1 titularisation, 93 minutes disputées.
- 4 matches d’Europa League, 2 titularisations, 184 minutes disputées, 1 carton jaune.
- 2 match de Coupe des Pays-Bas, 2 titularisations, 180 minutes disputées.
- 1 match de Division 2 des Pays-Bas avec la réserve du PSV, 1 titularisation, 90 minutes disputées.


Rendez-vous demain pour le second et dernier volet des joueurs prêtés avec les joueurs issus du centre de formation de l'AS Monaco, qui ont décidé de partir une saison en prêt pour obtenir du temps de jeu dans un club professionnel, au lieu de jouer en CFA avec la réserve.


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an

Gaetano Monachello


Accéder à la fiche du joueur

Nicolas Isimat-Mirin


Accéder à la fiche du joueur