Valère Germain : « J'ai hâte d'avoir vraiment ma chance »

Joueurs / 21/11/2013 - 03h00 / Par romrom
  


Cantonné sur le banc des remplaçants depuis le début de saison, Valère Germain a répondu aux questions du quotidien Nice-Matin. Apparu à seulement 3 reprises en championnat pour 40 minutes disputées, l'attaquant de 23 ans a exprimé sa déception de ne pas pouvoir montrer davantage son potentiel, lui qui restait sur deux saisons pleines avec l'ASM (69 matches de Ligue 2 pour 22 buts marqués) : « En début de saison, on m’avait dit que j’aurais l’opportunité de jouer et que je continuerai sur la lancée de l’année dernière. Malheureusement, je me suis blessé. (...) C’est énormément frustrant de ne plus jouer, d’autant que je pense pouvoir apporter à l’équipe. J’ai hâte d’avoir vraiment ma chance ! Bon, il y a eu Reims, mais on est passé un peu tous à travers... »

Néanmoins, le natif de Marseille écarte indirectement un départ au mercato hivernal et espère convaincre Claudio Ranieri de l'aligner dans le onze de départ : « Partir comme ça, ce serait comme un échec. Si encore j’avais fait trois ou quatre matchs et que, vraiment, j’avais été zéro, là je pourrais comprendre... Mais j’essaie de ne pas me mettre « sous terre » non plus. Je ne vais pas lâcher. »

Interrogé sur la méforme actuelle de l'AS Monaco (3 matches consécutifs sans victoire dont une élimination en Coupe de la Ligue), le numéro 18 Rouge et Blanc attribue cette mauvaise dynamique à un manque de « réussite » mais aussi à un manque de collectif  : « On s’est peut-être un peu relâchés, on fait sans doute moins les efforts ensemble. On manque de cohésion d’équipe. Et on cherche trop la solution individuelle. Peut-être que tout ça va nous faire du bien pour repartir. »

Valère Germain a également abordé le prochain match contre le FC Nantes et considère que cette rencontre sera « un vrai combat, avec un gros public dans un gros stade. » Il décrit le 4ème de Ligue 1 comme une « équipe vaillante, courageuse, qui joue très bien en équipe » et appelle au retour d'un « esprit d’équipe pour rebondir ».

Plus d'informations dans l'édition papier du 21/11/2013 de Nice-Matin - Groupe NICE MATIN - Tous droits réservés

Nice-Matin

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an