Subasic : « Rester aussi longtemps que possible à Monaco »

Joueurs / 27/10/2013 - 14h58 / Par romrom
  


Danijel Subasic s'est exprimé dans l'édition du jour du Parisien. L'international croate a évoqué le début de saison de l'AS Monaco, la lutte avec le PSG et l'apport des recrues estivales sur les performances du club. L'ancien joueur de l'Hajduk Split a notamment évoqué sa situation contractuelle (il a prolongé son contrat jusqu'en 2017), expliquant qu'il « n'a jamais envisagé un départ » malgré les nombreuses rumeurs qui circulaient à son poste.

Monaco donne l'impression de marquer le pas. Est-ce le cas ?
Pour nous, il n'y a pas de problème. Seulement, tous les matches sont difficiles. On doit juste confirmer avec le même état d'esprit. Mais c'est vrai qu'on n'a pas été bons contre Sochaux (2-2). Il faut espérer que cela sera mieux contre l'OL.

Estimez-vous que le PSG est trop fort pour l'ASM cette saison ?
Paris, c'est très puissant, mais à Monaco, on a aussi de bons joueurs. A mon avis, cela ne va pas être si facile pour le PSG. On fera les comptes à la fin du championnat.

Qu'ont apporté les nouvelles recrues ?
De la qualité ! Quand vous êtes gardien et que vous jouez avec Abidal et Carvalho devant vous, ce n'est pas la même chose... Tout cela donne beaucoup d'expérience et beaucoup de confiance au groupe. Mais on a encore besoin de temps pour apprendre à mieux se connaître et jouer ensemble.

Comment réagissez-vous en entendant que l'arrivée de Victor Valdès à l'ASM est quasi certaine en vue de la saison prochaine ?
Je ne suis pas inquiet. Je n'ai pas peur de ce qui va m'arriver. Je m'occupe uniquement du moment présent. Ce qui est primordial, c'est que je fasse bien mon travail. Le reste n'a aucune importance. En plus, toutes ces questions autour de Valdès, ce ne sont pas à moi qu'il faut les poser !

Avez-vous eu l'intention de quitter le club cet été quand étaient évoquées les pistes Mandanda, Rui Patricio ou - déjà - Valdès ?
Je n'ai jamais envisagé un départ. J'ai toujours pensé à Monaco. D'ailleurs, je veux rester ici aussi longtemps que possible. Je vais avoir 29 ans et j'ai envie d'aller jusqu'à la fin de mon contrat en 2017.

Hormis le football à quoi ressemble votre quotidien de footballeur en Principauté ?
Monaco est une ville spéciale, mais, moi, je suis tranquille et il n'y a rien d'extraordinaire dans ma vie de tous les jours. Personnellement, je préfère rester à la maison et regarder les matches. Cela me permet d'analyser, de comprendre le jeu. Parfois, je vais voir mon pote croate Dado Prso qui habite à Villefranche-sur-Mer. J'ai aussi ma copine qui vit avec moi.

A quoi rêvez-vous actuellement ? A participer à la Coupe du Monde avec la Croatie, qui affrontera l'Islande, en barrages ?
En sélection, je suis le numéro 2 (Stipe Pletikosa est le titulaire). Donc, j'attends mon tour. Mais mon rêve du moment, c'est de jouer la Ligue des Champions avec Monaco.

Le Parisien

 

Danijel Subašić


Accéder à la fiche du joueur