Germain : « Etre plus tueur »

Joueurs / 17/10/2013 - 17h30 / Par Samuel R.
  


Gêné par une vilaine blessure au genou depuis le début de la saison, Valère Germain n'a disputé que quarante minutes en championnat. De retour contre Saint-Etienne, il y a quinze jours (sept minutes de jeu), il espère devenir à nouveau un joueur important de l'effectif monégasque. Pour actufoot06, l'attaquant français est revenu sur cette situation délicate et sur bien d'autres sujets.

Valère, ces sept petites minutes de jeu face à Saint-Etienne ont dû vous faire le plus grand bien...
Un vrai soulagement. J'étais un peu frustré avec cette blessure. Cette rentrée m'a fait du bien, qui est plus à domicile avec tous les spporters qui m'ont acclamé, ça fait vraiment chaud au coeur. C'était une petite entorse au genou, je ressentais encore une gêne sur des frappes ou des passes trop appuyées. Je ne suis pas encore à 100%, mais elle est arrivée en début de saison, au pire des moments.

Si on prend un peu de recul sur la situation, cette relégation en Ligue 2 était presque bénéfique ?
J'avais effecuté quelques matches en Ligue 1 avec Laurent Banide puis en Ligue 2 ensuite. Bénéfique oui on peut le dire. Cette relégation a offert aux jeunes la possibilité de jouer, de se montrer. Certains ont eu leur chance d'autres ont préféré partir, c'est leur choix. Je pouvais aussi partir, j'avais des propositions mais je ne me voyais pas quitter le club. J'ai voulu saisir cette chance, ça a payé.

La présence de Falcao
C'est un joueur très professionnel, très simple. Malgré la barrière de la langue on parvient à communiquer et Falcao fait de nombreux efforts. Puis tout le monde parle anglais. Quand on évoque certaines stars à l'égo surdimensionné - même si elles sont peut-être très agréables dans la vie  - lui, pas du tout. Rien que de l'observer, même si ça ne suffit pas, analyser ses déplacements, les surfaces utilisées pour frapper, ses déplacements... C'est génial d'avoir un joueur comme lui. Alors oui, on aspire à jouer plus, évidemment. Mais que ce soit Manu (Rivière) ou moi, ça nous met en valeur. Sur le terrain il attire les défenseurs et libère des espaces pour les autres.

Qu'est-ce qu'il vous manque encore pour franchir un nouveau palier ?
J'ai besoin d'être plus tueur je pense. J'avais l'occasion de marquer une vingtaine de buts l'an passé, je dois être plus hargneux devant la cage. Après c'est vrai mes débuts ont été assez tardifs à l'âge de 20 ou 21 ans. En jeunes il m'arrivait d'évoluer milieu défensif voire latéral droit. Un jour Fred Barilaro a vu que je m'en sortais bien devant le but donc j'ai pris cette position. Je préfère neuf et demi, c'est toujours mieux d'être plus décisif .

Les "attaques" contre l'AS Monaco, le PSG et leur pouvoir financier, ce n'est pas usant ?
C'est logique. Je comprends que ça puisse gêner certains clubs qui peinent à attirer des joueurs depuis plusieurs années et nous, on débarque de Ligue 2 avec nos stars et nos ambitions. C'est bénéfique pour tout le foot français. C'est l'effet de levier : plus de monde dans les stades, plus de visibilité, plus de droits télé donc plus d'argent...

Actufoot06

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an