Germain : « Partir aurait été la solution de facilité »

Joueurs / 02/07/2013 - 01h13 / Par Samy K.
  


À l'issue du premier jour d'entraînement, Valère Germain a répondu aux questions de L'Équipe à propos, notamment, de l'actualité du club entre le mercato, la sanction de la LFP mais aussi l'objectif de la saison. Il évoque son cas personnel avec la forte concurrence qui s'annonce...

Il se passe énormément de choses autour de l'ASM. Cela vous inspire quoi ?
De l'excitation. Les dirigeants veulent monter une grande équipe. On a hâte. Falcao, c'est énorme. Moutinho et James Rodriguez ont joué la C1 avec Porto. Quand je vois ça, j'ai envie de surfer sur mes deux dernières saison et d'avancer avec eux.

Vous n'avez pas peur de ne plus jouer ?
On me disait déjà ça les deux dernières saisons et j'ai joué 35 matchs chaque année. Je sais ce qui m'attend mais partir aurait été la solution de facilité. On est passé un cran au-dessus en termes d'effectif mais quand on a la chance de voir Monaco associé à de tels noms et qu'on est là, il faut rester et tenter sa chance.

Cela commence mal avec ces deux points de pénalité.
C'est ennuyeux de savoir que si on gagne notre premier match, on n'aura qu'un point. J'y étais, à ce match, et ce n'était pas si terrible. Il y a des choses que les supporters n'ont pas à faire, d'accord, mais c'est difficile à accepter. Ce n'est pas équitable.

Quel sera l'objectif ?
Être dans les trois ou quatre premiers. On a un sacré effectif et je crois que les dirigeants vont maintenant recruter des bons joueurs français.

Et champion, c'est possible ?
Champion ? Pourquoi pas ! Si on prend un bon départ... On n'a peur de personne.

L'Équipe

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an