Valère Germain : « Le danger peut venir de partout »

Joueurs / 12/04/2013 - 12h12 / Par Damien L.
  


Pour Nice Matin, Valère Germain a fait le point sur la situation du club et sur les solutions pour retrouver la victoire avant d'aller à Auxerre.

Vous restez sur quatre matchs nuls, que vous manque-t-il ?
La réussite offensive qu'on avait avant. On a gâché pas mal d'occasions lors des deux derniers matchs. Et le fait qu'on prenne des buts évitables à chaque fois. Ça fait un moment qu'on n'a pas fini un match sans prendre de but, c'est dommage. A Auxerre, il faudra avoir cette volonté de gagner sans encaisser de but, c'est très important.

Que vous inspire la situation au classement ?
On a cinq points d'avance. On sait qu'en perdant, on peut se faire rejoindre à deux points si les autres gagnent... On a un petit matelas confortable mais il ne faut pas non plus qu'on se laisser aller parce qu'on sait que ça peut aller très vite. On a les cartes en mains. Si on fait notre bonhomme de chemin comme depuis le début, ça ira, mais il faut continuer. Ce serait très bien de ramener trois points de ce déplacement.

Avez-vous fait des choses spécifiques cette semaine pour retrouver la victoire ?
Non, on a travaillé comme on fait depuis le début de saison : du physique, de la vitesse et énormément de possession de balle et de jeu. On a travaillé un peu plus la finition devant le but, c'est ce qui nous a manqué ces derniers temps.

Y a-t-il un manque de confiance chez tes coéquipiers de l'attaque en ce moment ?
Ibra (Touré) marque moins qu'en début de saison mais ça va revenir. Quant à Manu (Rivière), même s'il a manqué un penalty contre Niort, il a marqué quelques buts depuis son arrivée. On voit aussi que Lucas Ocampos est souvent décisif en ce moment. Finalement le danger peut venir de partout. C'est un avantage de notre équipe.

 

Plus d'information dans l'édition papier du 12/04/2013 de Nice-Matin
Groupe NICE MATIN - Tous droits réservés

Nice-Matin

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an