Germain : « Enchaîner une deuxième victoire d'affilée »

Joueurs / 20/11/2012 - 16h11 / Par romrom
  


Auteur d'un doublé samedi dernier en Coupe de France contre le Sporting Toulon Var, Valère Germain a répondu aux questions du Site officiel du club.

Il est revenu sur cette victoire et n'a pas caché sa joie de retrouver le chemin des filets alors qu'il n'a pas été titularisé par Claudio Ranieri depuis la défaite concédée face au FC Nantes, le 27 octobre dernier et qu'il n'a plus scoré depuis le match de la 9ème journée contre le GFC Ajaccio. Le natif de Marseille a également abordé le prochain match qui se profile contre Clermont lundi prochain :

Samedi, dans les discussions d’après match à Bon-Rencontre, certains anciens du Sporting ont dit « c’est le fils de Bruno qui nous a tué » …
C’est vrai que mon père a fait une demi saison là-bas avant d’aller à l’OM. C’était juste avant ma naissance donc je ne peux pas trop vous en parler. Ils se souviennent de lui, c’est plutôt flatteur et je pense que ça lui fera plaisir.

Depuis Ajaccio tu n’avais plus marqué. Ce doublé est arrivé au bon moment…
Cela faisait plus d’un mois que je n’avais pas marqué, ça fait du bien de retrouver le chemin des filets. J’espère que cela va me faire retrouver la confiance après une période où j’étais un peu moins bien qu’en début de saison.

Justement, comment as-tu vécu ces dernières semaines ?
Depuis le match contre Châteauroux, où j’avais touché deux fois le poteau et raté une grosse occasion à la fin, j’ai un peu accusé le coup. C’est pour ça que ces deux buts vont me faire du bien pour finir l’année 2012 sur de bonnes performances.

Que retiens-tu de ce match face à Toulon ?
C’était un vrai match de coupe avec un gros public derrière son équipe et un terrain difficile pour produire un beau jeu. Ils nous ont poussé jusqu’aux prolongations. Quand je suis entré sur le terrain j’ai voulu rebooster tout le monde pour éviter les tirs au but. Je sentais qu’il y avait quelque chose à faire, on a eu la chance de marquer avant la fin.

Sur ce match comme sur d’autres auparavant, c’est du banc qu’est venue la solution. C’est plutôt bon signe non ?
Oui car en plus ce sont des joueurs différents qui ont pris ce rôle depuis le début de saison. Quand on est sur le banc, on doit apporter de la fraîcheur, faire la différence. Sur ce match, on savait qu’on serait plus frais sur la fin, cela s’est vérifié. Je suis content pour Emir Bajrami car il a lui aussi traversé une période délicate et samedi il a fait une grosse rentrée. D’un point de vue plus général, c’est l’avantage d’avoir un groupe élargi, quand un joueur est en dedans il y a en a d’autres pour prendre le relais, c’est une chance. On a pu voir l’exemple avec Tristan qui est revenu dans le coup après un début de saison délicat. C’est notre force.

Le prochain rendez-vous à Clermont se profile, comment l’appréhendes-tu ?
On avait perdu nos minces espoirs d’accession là-bas la saison dernière. C’est toujours difficile de s’imposer à Clermont même s’ils ont un peu plus de mal cette saison. L’objectif pour nous c’est d’enchaîner sur une deuxième victoire d’affilée, ce qu’on a pas fait depuis l’été dernier en championnat.

Site Officiel ASM FC

 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an