Facebook Twitter RSS      21/10/2014 - 00h45

Padovani : « ll faut s’accrocher, j’en ai bien conscience »

Joueurs / 29/07/2010 - 00h05 / Par Ronan C.


Alors qu'il vient de signer un contrat professionnel pour une saison sur le Rocher, le jeune joueur monégasque Romain Padovani s'est confié à Actufoot06 sur son parcours footballistique, sur son passage au club de Menton, sur son apprentissage au centre de formation de l'ASM, sur la joie d'avoir signé son premier contrat professionnel et ses objectifs personnels pour la prochaine saison. Confidences...

Romain, peux-tu raconter ton parcours ?
Natif de Nice, j’ai commencé le football à Villefranche jusqu’en Moins de 13 ans. De là, je suis parti une saison à Monaco avant de rejoindre le Cavigal pour les six suivantes. Dont mes trois années de Moins de 18. J’ai ensuite rallié le Rapid de Menton mais je n’y suis resté que quelques mois : à l’automne 2008, après l’avoir affrontée en amical, l’AS Monaco m’a fait part de son intérêt. Et voilà deux ans que j’y évolue.

Ton itinéraire semble pour le moins atypique…
J’ai un peu contourné le centre de formation, c’est vrai. J’ai préféré privilégier les études et passer mon bac STG au lycée Estienne d’Orves. A côté, mes entrainements au Cavigal (qui lui a décerné en 2007/08 le Ballon d’Argent Souvenir André Costes, récompense du joueur de la saison au club, ndlr) se tenaient plus tard, mais ça faisait partie de mon choix.

N’as-tu jamais eu peur d’avoir à le regretter ?
Si je n’étais pas à Monaco aujourd’hui, j’aurais peut-être des regrets, c’est vrai. J’ai pris un risque plus important que si j’avais intégré un centre. Mais en cas d’échec, je n’avais pas envie de me retrouver sans rien. Même si en termes d’études, Monaco fait tout de même de bonnes choses.

Peux-tu revenir sur ton passage à Menton ?
Il a été très court et, pour tout dire, j’ai failli ne jamais y aller. A cette époque, j’hésitais à arrêter le football. J’avais été reçu à un concours pour intégrer une école hôtelière cet été-là ou celui d’après. Un nouveau choix s’est présenté et cette fois, je me suis accordé un an pour jouer à un niveau assez élevé. Au bout de trois, quatre mois, ça a payé. C’est allé très vite. Même si la chance a aussi sa part de responsabilités…

Ton apprentissage à Monaco ?
J’ai été très bien intégré lors de ma première saison avec le coach Barilaro, directeur du centre de formation. J’ai participé à tous les matchs, ça s’est plutôt bien passé jusqu’en mai 2009, où je me suis fait les ligaments croisés. J’ai effectué ma rééducation du côté de Cap Breton, je me suis fait opérer à l’IM2S de Monaco et je dois aussi remercier Lionel Iacono, qui m’a aidé à revenir. En janvier 2010, j’ai retrouvé les terrains. Le rythme était un peu dur à reprendre au début mais la saison s’est bien achevée puisque j’ai pris part au plaisir de la remontée en CFA. Avant de signer un contrat pro d’un an.

Tu es aujourd’hui en plein rêve…
Oui, d’autant plus que tout est vraiment arrivé très vite pour moi. D’habitude, les gars voient venir leur arrivée chez les pros depuis quatre, cinq ans… C’est un rêve mais ce n’est que le début. Il faut s’accrocher, j’en ai bien conscience. Heureusement, je peux compter sur mes parents, mon frère et mes sœurs, mes amis et ma petite amie pour me soutenir. Puisque je suis de la région, j’ai la chance de les voir souvent. C’est un atout.

A la reprise, tu as pris part au stage à Vichy avec le groupe pro…
C’est un monde différent. Le monde pro, simplement. On joue avec des joueurs expérimentés, qui ont remporté des titres. Ça apporte tous les jours. Le jeu va bien plus vite. Depuis, je suis redescendu avec la CFA, sachant que le groupe est étoffé. Mais il ne faut pas baisser les bras. Au contraire : ça me rebooste. Maintenant que j’ai goûté au groupe pro, j’entends travailler dur pour le retrouver.

Quels sont tes objectifs pour ce nouvel exercice ?
Faire une super saison, où que ce soit. Tout passe par le terrain, de toute manière. Puis je n’ai qu’un an de contrat : ça m’oblige à être au top immédiatement. Faire un super début de saison. Au niveau collectif, notre groupe est jeune et le championnat difficile. Je ne dis pas qu’il faut jouer le maintien dès la première journée mais il faut engranger des points immédiatement. En prendre à l’extérieur et ne pas en perdre à la maison.

Actufoot06

Joueurs actuels
Commentaires
Padovani : « ll faut s’accroch...
Recharger commentaires
Chargement des commentaires
 
  • 19/10/14 | L1 J10 (dimanche) : Marseille 2-0 Toulouse // Bordeaux 1-1 Caen // Lyon 5-1 Montpellier
  • 18/10/14 | L1 J10 (samedi) : Lorient 0-1 Saint-Etienne // Lille 1-2 Guingamp // Metz 0-0 Rennes // Nantes 1-1 Reims
  • 17/10/14 | L1 J10 (vendredi) : Le Paris SG a battu le RC Lens sur le score de 3 buts à 1.
  • 07/10/14 | La France U20 a fait match nul 1-1 en République Tchèque. Raphaël Diarra n'est pas entré en jeu durant cette rencontre amicale.
  • 05/10/14 | L1 J9 (dimanche) : Saint-Etienne 0-1 Toulouse // Guingamp 0-1 Nantes // Lyon 3-0 Lille
  • 04/10/14 | L1 J9 (samedi) : Caen 1-2 Marseille // Bastia 0-2 Lorient // Évian TG 3-0 Metz // Nice 1-1 Montpellier // Rennes 2-0 Lens

Voir toutes les infos flash