Jardim : « C'est une grosse erreur, c'est la vie »

Coupe de la Ligue / 29/01/2018 - 16h29 / Par Geoffroy B.
  


Après une rencontre qui s'est soldée par un match nul, en championnat face à Marseille, l'AS Monaco affronte un autre club du Sud : Montpellier. Défaits face à Lyon en Coupe de France, les Rouge & Blanc seront, sans nul doute, archi motivés pour cette demi-finale de la Coupe de la Ligue. Lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, Leonardo Jardim et Djibril Sidibé ont répondu aux questions des journalistes présents au centre d'entraînement de la Turbie.

Pour commencer, El Tactico est revenu sur le nul face à l'OM : « Hier, nous avons fait un bon match, c'est dommage pour les trois points. Il y avait une bonne équipe de Marseille, avec ses recrues, elle a progressé. C'est un match très positif avec beaucoup d'ambiance. » En gardant son calme, le natif de Barcelona a évoqué le corps arbitral : « Falcao ? Petite faute, sept points de suture à la jambe. » Au sujet du but injustement refusé face aux Olympiens, l'entraîneur ne bronche pas davantage : « Un but de plus, ça aurait suffi. C'est une grosse erreur, c'est la vie. Dans le futur, on doit s'améliorer, faire mieux. Les arbitres ont de la personnalité, la pression ne sert à rien, ils savent lorsqu'ils ont raison ou non. »

Un peu dans le dur en ce moment, El Tigre a toute la confiance de son coach : « Falcao n'a pas marqué, il a beaucoup travaillé, dans la percussion, fait beaucoup de kilomètres. Même quand il ne marque pas, il est important pour l'équipe. Keita est le deuxième attaquant derrière Falcao. Mais je n'aime pas faire de classement, cela dépend du moment de la saison. Falcao est le numéro un, après ce sont les autres... On a la possibilité de faire jouer Sylla ou Jovetic, même si je le préfère en deuxième attaquant. »

Le poste d'attaquant ? C'était aussi l'occasion de parler du départ de Carrillo : « On doit le remplacer par un joueur meilleur mais je n'ai pas peur de travailler avec ce groupe. » Pour le Mister, il est très clair que l'onéreux Pellegri n'est pas son remplaçant : « C’est un joueur sur lequel le club a fait un pari. Il est là pour le futur, il n’a que 16 ans. Il ne vient pas à Monaco pour résoudre tous nos problèmes. Nous allons le faire travailler, le faire progresser, mais il ne faut pas lui mettre de la pression sur les épaules. Il a le temps pour progresser et jouer au plus haut niveau. Ce n’est pas du tout le remplaçant de Carrillo, d’ailleurs il n’a pas du tout le même profil. C’est un joueur de mouvement, de vitesse. Mon travail avec les jeunes c’est de les faire progresser. Ils viennent d’une autre réalité, ils arrivent, on les fait grandir. [...] Mon travail, c'est de faire progresser les recrues. Dortmund a perdu Dembelé, ils sont sixièmes aujourd'hui ! »

Satisfait par la prestation de ses joueurs face aux Phocéens, le Portugais est maintenant focalisé sur la Coupe de la Ligue : « C'est un match important, encore un match avant la finale. Montpellier, on l'a joué deux fois cette année avec deux nuls. C'est une équipe très costaude, physiquement avec beaucoup d'impact. [...] Une défense avec 3 défenseurs centraux, une densité très forte au milieu, deux latéraux d'un bon niveau, un bon équilibre défensif, c'est difficile de leur inscrire un but. »

Après son entraîneur, Djibril Sidibé prenait le relais avec les des thèmes relativement similaires. Face aux coéquipiers de Valère Germain, il n'a pas manqué grand chose : « Ce match, on pouvait le gagner, comme le perdre. C’était un match particulier, on connaissait l’enjeu. Le coach nous a bien briefé avant cette rencontre. C’est toujours excitant de jouer au Vélodrome face à une équipe en forme. Je me suis senti bien. C’était une motivation supplémentaire d’avoir Thauvin à marquer. On s’est parlé avant et après le match. On a échangé le maillot. Il y a eu beaucoup d’intensité, d’occasions, et un peu de frustration de ne pas avoir mis ce but de plus. [...] L'arbitre a pris sa décision. Avec le recul, ce but aurait du être validé. [...] On n'avait pas peur de cette équipe. On n'a jamais douté. On travaille tous les jours pour retrouver l'efficacité, marquer des buts. [...] Tous les matchs seront difficiles, on l'a vu avec la défaite de Lyon face à Bordeaux. Avec les blessures, les suspensions, la lutte sera très serrée jusqu'à la fin. »

Alors que la seconde place en Ligue 1 Conforama reste accessible, le ticket pour la finale de Coupe de la Ligue l'est tout autant : « Montpellier joue à 5 derrière. Ils jouent avec un joueur que j’admire beaucoup, Hilton, il nous malmène ces dernières années. Ils défendent très bien, sont bien regroupés, bien disciplinés. À nous de trouver la faille. On a les moyens pour passer, à nous de faire le nécessaire. Aller chercher cette finale, c’est une grosse source de motivation. On en parle tous les jours. »

Le latéral, auteur d'un match plein face à Marseille, se satisferait presque de ne pas jouer de Coupe d'Europe pour le reste de la saison : « Ça commence à tirer car on a enchaîné les matchs avec 5-6 joueurs en moins. On espère vite retrouver Thomas notamment. On va avoir plus de temps pour préparer les matchs après Lyon. On a manqué ces derniers temps d’un peu de fraîcheur, mais l’état d’esprit est toujours irréprochable. »


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an