Leonardo Jardim : « De la fatigue, il y en a beaucoup »

Ligue 1 / 25/02/2017 - 21h46 / Par Damien L.
  


Après la victoire 1-2 sur la pelouse de Guingamp en cette fin d'après-midi, Leonardo Jardim s'est exprimé en conférence de presse. Son homologue breton Antoine Kombouaré en a fait de même.

Le coach lusitanien a d'abord évoqué l'enchaînement des matchs et la fatigue ressentie en fin de rencontre par ses joueurs (AFP) : « Pas de blessé, mais de la fatigue, il y en a beaucoup. Je crois que l'équipe a fait un gros match. Nous l'avons bien maîtrisé, nous avons bien lu les points forts de l'adversaire : le jeu direct, les transitions. C'était très important après le match de Ligue des champions de rester concentré avec un match comme ça, avec beaucoup de duels, beaucoup de deuxièmes ballons. J'avais regardé deux ou trois matches de Guingamp contre les grandes équipes du Championnat : Paris, Lyon, Marseille... Et ces équipes ont eu des difficultés, parce que pour jouer contre Guingamp, tu as besoin de gagner les duels, parce qu'ils sont très forts dans l'impact physique. Il ne faut pas les laisser sortir et les laisser jouer direct. C'est pour ça qu'on avait travaillé pour remonter la ligne défensive. Quand tu joues contre une équipe qui a un jeu direct, si tu montes la ligne, ils sont plus loin de notre surface. Si tu restes près de la surface, et qu'il y a un duel, peut-être que sur le deuxième ballon ils sont là et c'est plus facile d'avoir une frappe ou une situation de but. C'est comme ça qu'ils ont marqué leur but. Dans les trois-quatre dernières minutes, l'équipe n'est pas restée avec une défense haute et c'est normal quand tu mènes 2-0. Et là, l'adversaire a joué direct dans notre surface, un deuxième ballon, une frappe à l'entrée de la surface et un but ».

Enfin, le coach asémiste a répondu à une interrogation sur le penalty transformé par Fabinho, quelques jours après celui raté par Falcao à Manchester : « Les deux sont de gros tireurs et les deux sont de grands joueurs. Falcao n'en a jamais raté en Championnat. Fabinho non plus. Sur ce point, je suis tranquille. Si c'était aujourd'hui, je prendrais à nouveau la même décision. Je suis une personne qui donne sa confiance aux joueurs qui travaillent bien. Ce n'est pas parce qu'il rate qu'il est un mauvais joueur. Le foot, c'est comme ça » 

Antoine Kombouaré, l'entraîneur de Guingamp, s'est également exprimé après la rencontre (AFP) : « Il y a une bonne entame de match malgré tout. On avait comme plan de jeu de vite porter le danger sur cette défense adverse et pouvoir les secouer un peu, les bousculer. On l'a fait mais pas assez. Il faut mettre en avant la qualité de cette équipe de Monaco, venue ici avec des intentions bien fermes, bien solides, une équipe extrêmement disciplinée et rigoureuse, une défense imperméable, parce qu'on s'est cassé un peu les dents dessus. Et c'est vrai que ça nous a empêché d'emballer ce match. C'est la déception. On aurait voulu mettre un peu plus de vitesse, un peu plus de rythme. On savait qu'il fallait faire mal physiquement et mentalement et on n'a pas pu emballer ce match. C'est une des raisons qui fait que Monaco, en plus en ouvrant le score, nous met en difficulté ».


 
Infinity Chat :
Dernier message il y a 1 an